SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Vous êtes sur la page : Accueil » Actualités » Actualités de l'Urgences - APM » DÉPARTS RÉFLEXES DES SAPEURS-POMPIERS: DIFFUSION DE RECOMMANDATIONS SUR LES "ARBRES DÉCISIONNELS"

Actualités

Actualités de l'Urgences - APM

Dépêches du JourDépêches de la semaine | Dépêches du mois

03/01 2017
Retour

DÉPARTS RÉFLEXES DES SAPEURS-POMPIERS: DIFFUSION DE RECOMMANDATIONS SUR LES "ARBRES DÉCISIONNELS"

PARIS, 2 janvier 2017 (APM) - Des recommandations sur les "arbres décisionnels" pour le déclenchement des départs réflexes des sapeurs-pompiers ont été diffusées par le ministère des affaires sociales et de la santé et le ministère de l'intérieur dans une instruction mise en ligne vendredi soir sur le site http://circulaire.legifrance.gouv.fr.

Les services d'incendie et de secours (SIS) sont invités, conjointement avec les Samu, à moderniser leur procédure de départ réflexe par l'utilisation d'arbres d'aide à la décision.

Cela correspond à un des objectifs de la feuille de route santé-intérieur élaborée par la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), à la suite du rapport daté de juin 2014 de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale de l'administration (IGA).

Ce rapport pointait plusieurs dysfonctionnements dans l'application du référentiel commun d'organisation du secours d'urgence à personne et de l'aide médicale urgente du 25 juin 2008 et préconisait d'assouplir les départs réflexes.

Les recommandations diffusées dans l'instruction détaillent les principes régissant l'élaboration des arbres décisionnels dans les situations cliniques particulières citées dans la première annexe du référentiel commun modifiée par l'arrêté du 5 juin 2015, ainsi que "lorsque l'environnement et le lieu motivant l'appel concernent les lieux publics et les établissements recevant du public".

Elles fournissent également des propositions d'arbres décisionnels pour les 10 situations cliniques particulières listées dans l'arrêté.

Enfin, elles suggèrent que, pour les lieux publics et établissements recevant du public, soit définie la notion de "zone protégée" et de "zone non protégée".

"Une zone protégée est un lieu où il est simultanément possible de soustraire le patient à la vue du public et des personnes en général, dans un local où une personne compétente (médecin, infirmier, secouriste du travail…) est présente pour prendre en charge le patient, et est apte à réaliser les premiers gestes de secours puis établir et transmettre un bilan à destination de la régulation médicale".

Tout autre lieu est considéré comme une zone non protégée.

"En cas de survenue d'une détresse dans une zone non protégée, un départ réflexe est justifié". En zone protégée et, en dehors d'un motif de départ réflexe déjà identifié (situations cliniques et circonstances particulières), la régulation médicale est préalable à l'envoi de moyens.

Instruction interministérielle n°DGOS/R2/DGSCGC/2016/399 du 22 décembre 2016 relative aux arbres décisionnels d'aide à la décision de déclenchement des départs réflexes des sapeurs-pompiers (http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/12/cir_41666.pdf)

cb/fb/APM polsan

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.