SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Vous êtes sur la page : Accueil » Actualités » Actualités de l'Urgences - APM » OURAGAN IRMA: UNE PARTIE DES BLESSÉS TRAITÉS À L'HÔPITAL DE SAINT-MARTIN, D'AUTRES TRANSFÉRÉS EN GUADELOUPE

Actualités

Actualités de l'Urgences - APM

Dépêches du JourDépêches de la semaine | Dépêches du mois

09/09 2017
Retour

OURAGAN IRMA: UNE PARTIE DES BLESSÉS TRAITÉS À L'HÔPITAL DE SAINT-MARTIN, D'AUTRES TRANSFÉRÉS EN GUADELOUPE

PARIS, 8 septembre 2017 (APMnews) - L'hôpital français de Saint-Martin, bien que partiellement endommagé par l'ouragan Irma, a pu prendre en charge des personnes blessées, mais d'autres personnes ont dû être transférées au CHU de Guadeloupe, indique le ministère de la santé sur son site internet.

"Entre 30 et 50 blessés sont actuellement traités à l'hôpital de Saint-Martin", précise le ministère. "Ce chiffre est susceptible d'évoluer car les recherches se poursuivent".

De plus, en raison la destruction partielle de l'hôpital de Saint-Martin (il serait détruit à 70% selon certains médias), 16 patients ont été évacués vers le CHU de Guadeloupe.

Dans un communiqué vendredi après-midi, le ministère de l'intérieur précise les moyens aériens déployés pour les évacuations vers la Guadeloupe: "un avion militaire de type Casa, 3 hélicoptères militaires, 3 hélicoptères du ministère de l'intérieur et 4 avions civils réquisitionnés", sont présents notamment pour l'approvisionnement en eau et en vivres, mais ils "permettent également l'évacuation des personnes blessées ou malades vers la Guadeloupe", indique le ministère. Un avion supplémentaire arrivera vendredi soir.

Le ministère de l'intérieur précise que sur les 2 îles 455 agents de l'Etat ont été déployés, dont des personnels de santé. Avec l'arrivée de renforts, ce seront au total "près de 1.100 agents de l'Etat" qui seront déployés d'ici samedi.

Le rôle des professionnels de santé sur place est de "secourir les blessés qui pourraient encore se trouver sous des décombres ou dans des zones inaccessibles, organiser l'acheminement des stocks de médicaments pour les patients souffrant de maladies chroniques (insuffisance cardiaque et diabète) et permettre aux patients dialysés d'accéder aux soins et prévenir les risques sanitaires liés à la consommation d'eau non potable", indique le ministère de la santé.

Interrogée sur une chaîne de télévision, la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, s'est montrée inquiète de l'arrivée du second ouragan José car "les transports ne vont plus pouvoir parvenir" à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

C'est pourquoi "on va faire le maximum pour apporter de l'eau et des vivres d'ici ce soir [...] avant que les vents n'empêchent les transports aériens d'arriver". C'est une "course contre la montre".

Les rotations entre les îles des Antilles devront être interrompues samedi matin en raison de l'arrivée de l'ouragan José.

Le bilan humain provisoire est de 9 personnes décédées et 112 blessés dont 2 gravement, ainsi que 7 disparus dans la partie française de Saint-Martin et sur l'île de Saint-Barthélemy.

fb/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.