Actualités de l'Urgence - APM

12/02 2018
Retour

CHU DE STRASBOURG: FORCE OUVRIÈRE LÈVE SON PRÉAVIS DE GRÈVE AUX URGENCES DU NOUVEL HÔPITAL CIVIL

STRASBOURG, 12 février 2018 (APMnews) - Le syndicat Force ouvrière (FO) santé a annoncé vendredi dans un communiqué la levée de son préavis de grève déposé pour mardi 13 février aux urgences du Nouvel hôpital civil du CHU de Strasbourg après une réunion avec le directeur général et l'ensemble des directions des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS).

"Des réponses concrètes ont été apportées et permettent de penser qu’une prise de conscience de la réalité du terrain est effective auprès de la direction générale", a expliqué FO santé dans son communiqué diffusé vendredi.

Le syndicat a mis en avant la mise en place d'une mission médicale pour "étudier la possibilité d'ouvrir une unité de médecine interne polyvalente permettant de nouvelles perspectives de régulation des flux" entrants et sortants.

FO a également annoncé que les HUS procèderaient à 9 recrutements en mai "pour l'ensemble des urgences et Samu Smur du CHU de l'établissement" et qu'un renfort intérimaire médical était "envisageable" avant cette date.

Le syndicat a fait part de "renforts immédiats en personnel", en citant une "infirmière supplémentaire de nuit", ainsi que le "repositionnement d'une aide-soignante".

L'organisation syndicale a indiqué qu'un audit externe "allait être lancé rapidement sur l’organisation des urgences pour déterminer la pertinence des effectifs sur les modèles d’organisation et sur la charge de travail", et que la mise en place d'un groupe de travail "pour redéfinir les modalités de l’attribution d’heures supplémentaires rémunérées avec une meilleure prise en compte de l’investissement personnel".

Force ouvrière salue l'attitude de la direction

Ces garanties ont été obtenues après deux heures de discussions et négociations avec le directeur général des HUS, Christophe Gautier, la direction générale, ainsi que les directions des soins et des ressources humaines du CHU, a précisé FO, en saluant "un vrai engagement et une reconnaissance de la réalité du terrain" de la part de la direction du CHU.

Le syndicat a toutefois prévenu qu'il veillerait à la mise en application des mesures annoncées par l'intermédiaire des deux délégué FO travaillant comme infirmiers au sein des urgences du Nouvel hôpital civil.

Par ailleurs, FO a tenu à souligner "que le positionnement des autres organisations syndicales dans le boycott des instances a renforcé également une pression certaine sur la direction générale".

L'intersyndicale CFDT, la CGT, la CFTC, Sud Solidaires et Unsa boycottent les instances

Dans un communiqué diffusé vendredi, l'intersyndicale réunissant la CFDT, la CGT, la CFTC, Sud Solidaires et Unsa a expliqué avoir mis fin à ses discussions avec la direction des HUS en raison de "l'indifférence" de celle-ci et de la stérilité du dialogue social engagé.

L'intersyndicale reproche à la direction du CHU de ne pas répondre "aux attentes des urgences adultes et pédiatriques de [l'hôpital de] Hautepierre" et ni aux demandes d'embauche et d'amélioration des conditions de travail des agents de l'ensemble des HUS.

gl/sl/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.