Actualités de l'Urgence - APM

30/10 2018
Retour

DANS LA VIE DES ÉTABLISSEMENTS: CH D'ARGENTEUIL (VAL-D'OISE), ARS GUADELOUPE, CH DE VIERZON (CHER), CH DE BASTIA

Le 30 octobre 2018 (APMnews) -

ILE-DE-FRANCE: Le CH d'Argenteuil (Val-d'Oise) ouvre une consultation d’urgence délocalisée

ARGENTEUIL (Val-d'Oise) - Le centre hospitalier (CH) d’Argenteuil a annoncé mardi dans un communiqué l'ouverture d'une consultation d’urgence délocalisée (CUD) pour améliorer l'accueil des patients se présentant aux urgences pendant la période hivernale.

"Jusqu’à fin mars, les patients non prioritaires venant pour une consultation simple sans recours au plateau technique (imagerie, examens de laboratoire) seront dirigés par l'infirmière d’accueil et d’orientation des urgences sur la CUD, tenue par des médecins urgentistes du lundi au vendredi de 10h à 20h", explique l'établissement.

Cette organisation vise à répondre à la forte hausse du nombre de passages aux urgences (+7% par an depuis 2 ans sur le territoire d'Argenteuil, contre +3% au niveau national) et à anticiper un afflux de patients lié aux difficultés pour trouver des consultations de médecine générale. L'établissement estime que la CUD "pourra absorber 20% des passages aux urgences relevant d’une consultation non programmée".

"Cette nouvelle filière n’est pas une incitation donnée aux patients de se présenter aux urgences mais une mesure d’adaptation des urgences contraintes de répondre à des difficultés d’accès aux soins primaires sur le territoire", observe-t-il tout en affirmant que le recours au médecin généraliste ou à d'autres dispositifs (SOS Médecins, centres de santé) doit rester prioritaire.

L'établissement souligne que la solution "à terme" serait de "trouver des médecins libéraux qui exerceraient cette fonction dans le but d’assurer sur le territoire de façon pérenne et transparente, un accès pour tous à des consultations non programmées [...], en secteur 1 avec tiers payant, en journée, pour éviter l’arrivée inappropriée aux urgences".

GUADELOUPE: Création d'une maison de santé pluriprofessionnelle universitaire en Guadeloupe

ABYMES (Guadeloupe) - L'agence régionale de santé (ARS) Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy a autorisé le 17 octobre la création de la "première" maison de santé pluriprofessionnelle universitaire (MSP-U), a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué.

La MSP-U "Mouffias" est implantée aux Abymes sur un territoire en "zone d’action complémentaire". Elle regroupera une équipe pluridisciplinaire composée d’un médecin généraliste maître de stage universitaire, d'un chef de clinique universitaire en médecine générale, d'un kinésithérapeute, d'un infirmier, d'un orthophoniste et d'un ostéopathe.

D'autres professionnels de santé interviendront également au sein de la structure "notamment pour des consultations avancées", poursuit l'ARS.

"Elle offrira des soins de premier recours, assurera le suivi et la prévention des pathologies, proposera des activités d’éducation thérapeutique du patient [ETP] et des actions de santé publique".

La MSP-U participera aussi à la formation des étudiants à "l'exercice pluriprofessionnel" et "constituera un terrain de stage et de formation en lien avec l’université des Antilles et les écoles de santé". Elle devrait ouvrir ses portes "prochainement", précise l'ARS Guadeloupe.

CENTRE-VAL-DE-LOIRE: 2 agents en grève de la faim au CH de Vierzon (Cher)

VIERZON (Cher) - Deux agents du centre hospitalier (CH) de Vierzon ont entamé lundi une grève de la faim, annonce l'agence régionale de santé (ARS) de Centre-Val-de-Loire dans un communiqué daté de lundi.

"La direction du CH qui assure un suivi de la situation, a engagé un dialogue avec les 2 personnes concernées, pour lesquelles une surveillance médicale est mise en place", assure l'ARS.

Cette initiative s'inscrit dans un contexte de graves difficultés financières pour le CH, qui travaille actuellement à son nouveau projet médical, d'où des inquiétudes quant à d'éventuelles fermetures d'activités ou de services (cf dépêche du 08/10/2018 à 17:11, dépêche du 21/09/2018 à 16:48 et dépêche du 03/10/2017 à 18:47).

Dans son communiqué, l'ARS rappelle ne pas avoir pour objectif de fermer la maternité du CH. "Il convient toutefois de travailler activement et collectivement pour le maintien d'une équipe médicale compétente, stable et pérenne", ajoute l'ARS, qui rappelle avoir versé 11 millions € d'aides cumulées au CH depuis 2012, auxquels s'ajoutent 1,7 M€ d'aide annuelle à l'investissement depuis 2005, ainsi qu'une aide en trésorerie exceptionnelle en septembre, qui sera renouvelée en novembre.

CORSE: Le CH de Bastia certifié au niveau B après la levée d'une obligation d'amélioration

BASTIA - Le centre hospitalier (CH) de Bastia a été certifié selon le référentiel V2014 avec des recommandations d'amélioration (niveau B) par une décision datée du 4 septembre qui lève l'obligation d'amélioration du management de la prise en charge médicamenteuse du patient.

En septembre 2017, l'hôpital s'était vu certifié au niveau C en raison de cette obligation d'amélioration.

L'additif au rapport de certification daté de septembre et mis en ligne en octobre fait toujours état de recommandations sur les droits des patients, le parcours du patient, le management de la prise en charge au bloc opératoire et en endoscopie et le recueil des indicateurs qualité généralisés de la Haute autorité de santé (HAS).

Celles relatives à la prise en charge au bloc opératoire et en endoscopie sont "pour partie liées aux locaux actuels du bloc et verront naturellement une amélioration significative dans le nouveau bloc, notamment pour ce qui concerne la marche en avant dans le circuit du patient et les circuits du personnel et des fournitures", observe l'établissement dans sa lettre d'information, diffusée vendredi.

Il assure que la démarche d’amélioration continue de la qualité se poursuit dans le cadre du plan d’action qualité et sécurité des soins (Paqss) et ajoute que la réflexion commence sur la démarche commune au sein du groupement hospitalier de territoire (GHT) de Haute-Corse pour préparer la certification selon le référentiel V2020.

/syl-cb-bd/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.