Actualités de l'Urgence - APM

09/01 2019
Retour

DANS LA VIE DES ÉTABLISSEMENTS: CH DE BOURG-EN-BRESSE, POLYCLINIQUE PRIOLLET (CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE), AP-HM, CHU DE POITIERS, CH DE ROANNE

Le 9 janvier 2019 (APMnews) -

AUVERGNE-RHONE-ALPES: Un pôle de SSR va être construit sur le site de l'hôpital de Bourg-en-Bresse

BOURG-EN-BRESSE - Un bâtiment de soins de suite et de réadaptation (SSR) va être construit sur le site de Fleyriat du centre hospitalier de Bourg-en-Bresse (784 lits et 112 places, 2.326 agents), dans le cadre d'un partenariat public-privé associatif, annoncent les deux partenaires dans un dossier de presse commun.

Le CH de Bourg-en-Bresse a engagé ce projet avec l'association Orsac, qui gère des établissements dans l'Ain, le Rhône, la Drôme, l'Isère et les Alpes-Maritimes, avec le soutien de l'agence régionale de santé (ARS). Il vise à construire un ensemble immobilier d'une surface totale de 10.500 m² pour un coût de 30 M€ (TDC), financé notamment par une subvention de 11,6 M€ de l'ARS.

Il sera édifié sur le site de l'hôpital et mis à disposition de l'Orsac pour la partie relevant de ses activités via une autorisation d'occupation du domaine public (AOT). La construction se fait dans le cadre d'un contrat global de conception-construction-aménagement-exploitation-maintenance confié au groupement dirigé par Citinea-Vinci construction.

L'ensemble, dont la mise en service est prévue à l'été 2021, regroupera des unités d'hospitalisation de SSR (136 lits) (de gériatrie, de SSR ortho-neuro-locomoteur, d'unité cognitivo-comportementale et de SSR polyvalents) et un hôpital de jour commun (45 places). Il comprendra aussi des locaux techniques et médico-techniques avec un plateau de rééducation de plus de 1.300 m², équipé d'une installation de balnéothérapie. S'ajoutera un parking de 115 places.

Le dépôt du permis de construire est prévu le 17 janvier et les premiers travaux de terrassement sont envisagés pour juillet.

"Cette opération s'inscrit dans le contexte plus large du projet de santé du territoire avec notamment la réorganisation du pôle hospitalier du plateau d'Hauteville [Ain]. Elle est aussi étroitement liée au projet de restructuration immobilière du CH de Bourg-en-Bresse" (cf dépêche du 19/12/2018 à 09:39), soulignent les deux partenaires.

GRAND EST: La polyclinique Priollet a repris son activité au sein du CH de Châlons-en-Champagne

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE - La polyclinique Priollet, propriété de Courlancy Santé, a déménagé dans les murs du CH de Châlons-en-Champagne et repris son activité dans ses nouveaux locaux lundi, a-t-on appris mardi auprès du groupe de cliniques.

"Le déménagement a lieu à partir du 20 décembre et le premier patient a été opéré aujourd'hui", a rapporté Yves Noël, directeur général opérationnel (DGO) de Courlancy Santé, contacté mardi par APMnews. La clinique de Châlons-en-Champagne a définitivement abandonné ses locaux pour s'installer dans des locaux de 2.100 m² du centre hospitalier (CH) de Châlons-en-Champagne mis à disposition dans le cadre d'une convention d'occupation. Cette convention prévoit que la clinique verse des indemnités annuelles équivalant à "près de 8% de son chiffre d'affaires", a indiqué Yves Noël.

Avec ces nouveaux locaux, la polyclinique Priollet dispose d'un service de 24 lits partagés entre activité ambulatoire et hospitalisation complète. Son activité de soins de suite et de réadaptation (SSR) n'est finalement pas passée "sous la bannière hospitalière" (cf dépêche du 25/06/2018 à 13:11) et a été transférée vers un autre établissement du groupe Courlancy: la polyclinique Les Bleuets, à Reims.

PACA: AP-HM: transfert des urgences psychiatriques de la Conception vers La Timone

MARSEILLE - L'unité d'accueil des urgences psychiatriques (UAUP) de l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM), actuellement située au sein du pôle psychiatrie de l'hôpital de la Conception, sera transférée jeudi à la Timone, a-t-on appris mercredi sur le site de l'institution.

Ce transfert doit permettre un "accueil centralisé" des activités de psychiatrie, indique l'AP-HM, dans le cadre de son processus de thématisation médicale des sites (cf dépêche du 07/12/2018 à 13:07). En outre, l'unité bénéficiera de la proximité avec les urgences générales de la Timone, poursuit l'institution.

Les premiers patients seront accueillis à partir de vendredi "8 heures". A l'hôpital de la Timone, l'unité des urgences psychiatriques constituera le centre d'accueil permanent "CAP48" qui fonctionnera 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, explique l'AP-HM.

Le nombre de lits passera de 7 actuellement à 10 sur le site de la Timone. La structure comprendra 9 chambres dont 8 individuelles et 1 chambre d'isolement thérapeutique. Elle proposera des consultations et des hospitalisations de courte durée (48h à 72h) pour les patients de plus de 16 ans.

NOUVELLE-AQUITAINE: Le CHU de Poitiers a ouvert une maison de santé consacrée à la prévention

POITIERS - Le CHU de Poitiers a ouvert le 4 décembre 2018 "Vie la Santé", une maison regroupant ses activités d'éducation thérapeutique et celles du centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd), a-t-on appris auprès de Séverine Masson, directrice générale adjointe (DGA).

"Progressivement, au printemps", les ateliers de cette structure seront accessibles, moyennant une contribution, à "tous les publics", c'est-à-dire aux personnes n'ayant pas de problèmes de santé avérés, afin de leur proposer "des activités de renforcement, de maintien ou d'amélioration de la santé", a-t-elle poursuivi.

Ces personnes pourront bénéficier, entre autres, d'ateliers de diététique, de santé environnementale, ou encore d'activités physiques adaptées. Au préalable, un diagnostic médical sera systématiquement réalisé, a ajouté Séverine Masson, qui était chargée du projet.

Actuellement, cette maison de santé, de 700 m², "conçue comme une maison d'habitation", est "prioritairement" consacrée à la mise en oeuvre des 17 programmes d'éducation thérapeutique. L'objectif de cette structure "unique" est de doubler le nombre de programmes et de patients en bénéficiant d'ici à 2022, a poursuivi la DGA.

Le CHU a consacré 4 M€ d'investissements au projet "Vie la Santé", équipements compris, a-t-elle chiffré. Une douzaine de professionnels non médicaux et médicaux, dont 2 médecins, travaillent au sein de cette structure.

AUVERGNE-RHONE-ALPES: Le CH de Roanne se dote de nouveaux équipements en cancérologie

ROANNE - Le centre hospitalier de Roanne (Loire) présentera jeudi de nouveaux équipements pour améliorer la fonction diagnostic et de détection de certaines pathologies cancéreuses, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Il a acquis un appareil de tomosynthèse de nouvelle génération, qui, rappelle-t-il, "constitue la dernière innovation technologique en matière de mammographie" et joue "un rôle primordial dans le cadre d’une stratégie de détection précoce du cancer du sein". L’investissement global d’acquisition de l'appareil et de l’adaptation du logiciel est de 60.000 euros.

L’établissement s’est aussi doté d’un microscope Leica DM1000-3000* qui sera plus spécifiquement destiné à l’analyse des frottis vaginaux au niveau du laboratoire d’anatomocytopathologie du centre hospitalier. L’objectif est de doter l’établissement de nouvelles techniques dans la détection des cancers du col de l’utérus. Le microscope a été acquis pour un coût global de 8.000 euros.

Un salon de parole a par ailleurs été aménagé au sein du pôle de médecine-cancérologie. Il a été doté de fauteuils grand confort et d’une table de salon design pour 4.000 euros.

"Ces investissements ont été réalisés grâce à l’aide et au soutien de l’association costelloise Espoir Santé Harmonie (ESH) qui oeuvre pour l’hôpital de Roanne et les Roannais depuis plus de 30 ans avec une politique active en matière de dons grâce à de généreux donateurs", salue l'établissement dans son communiqué.

/san-gl-syl-jyp/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.