Actualités de l'Urgence - APM

18/07 2018
Retour

DANS LA VIE DES ÉTABLISSEMENTS: CLINIQUE SAINT-FRANÇOIS (INDRE), CLINIQUE DES GRAINETIÈRES (CHER), CHU DE LA RÉUNION, CHU DE RENNES, CH DE VALRÉAS (VAUCLUSE)

Le 18 juillet 2018 (APMnews) -

CENTRE-VAL-DE-LOIRE: Deux nouveaux directeurs dans des cliniques d'Elsan

CHATEAUROUX (Indre)/SAINT-AMAND-MONTROND (Cher) - Le groupe de cliniques Elsan a annoncé la nomination d'Alain Carrié en tant que directeur de la clinique Saint-François à Châteauroux et celle de Cécile Boilève à la tête de la clinique des Grainetières, à Saint-Amand-Montrond (Cher).

Alain Carrié était jusqu'ici "consultant en marketing et management hospitalier" ainsi que médiateur, selon son profil LinkedIn. Auparavant, il a notamment dirigé la clinique du Ter (Ploemeur, Morbihan, Elsan) de 2011 à 2013 puis l'Hôpital privé Claude-Galien (Quincy-sous-Sénart, Essonne, Ramsay-Générale de santé) de 2013 à 2015.

Dans un communiqué de lundi, le groupe détaille les projets qu'il devra porter: développement de la médecine et renforcement de l'activité chirurgicale, recrutement de médecins, et surtout d'anesthésistes-réanimateurs, et réorganisation de la clinique autour du développement de l'ambulatoire et de la récupération améliorée après chirurgie (Raac).

"Le nouveau directeur souhaiterait développer la coordination et la complémentarité des établissements [de la région] Centre, notamment avec l'Hôpital privé Guillaume-de-Varye à Bourges, la clinique des Grainetières à Saint-Amand-Montrond et le centre hospitalier de Châteauroux", poursuit Elsan.

Cécile Boilève dirige quant à elle la clinique des Grainetières, à Saint-Amand-Montrond (Cher), depuis le 1er juillet. Elle remplace Sabine Grisel, qui dirigeait l'établissement depuis 10 ans, selon des informations du journal L'Echo du Berry confirmées par Elsan.

Elle était auparavant attachée de direction et responsable des ressources humaines à la clinique Saint-François. Elle compte "renforcer l'établissement dans son environnement" et "poursuivre la collaboration avec l'hôpital" aux activités "différentes mais complémentaires".

En juin, Elsan avait annoncé l'évolution de l'organisation de ses 120 établissements autour de 38 territoires de santé, rappelle-t-on (cf dépêche du 07/06/2018 à 18:05).

LA REUNION: Le CHU de La Réunion certifié par la HAS

SAINT-DENIS (La Réunion) - Le CHU de La Réunion a été certifié par la Haute autorité de santé (HAS), a fait savoir l'établissement dans un communiqué vendredi.

En novembre 2017, la HAS avait pris une décision de surseoir à statuer pour la certification en raison d'une réserve dans l'attente d'une visite de suivi (niveau D), portant sur le management de la prise en charge médicamenteuse du patient. "A la suite de la visite de suivi en mai, la réserve a été levée", a expliqué à APMnews lundi Eliane Chieze, directrice "qualité, gestion des risques et relation avec les usagers" au CHU.

Dans son rapport de certification V2014 de juillet, la HAS a décidé de certifier l'établissement avec une obligation d'amélioration (C) qui demeure, comme dans son précédent rapport, sur le management de la prise en charge du patient au bloc opératoire. Elle émet également des recommandations d'amélioration (management de la prise en charge médicamenteuse du patient, parcours du patient, dossier patient, gestion du risque infectieux, management de la prise en charge du patient en imagerie interventionnelle, management de la prise en charge du patient en endoscopie).

L'établissement doit transmettre à la haute autorité un compte qualité supplémentaire dans un délai de six mois, présentant les actions correctives conduites. En mai, "l'expert-visiteur a rencontré le groupe de travail" qui se penche sur la thématique du bloc opératoire et "les éléments qui ont été fournis semblent conformes à ce qu'attendait la HAS", a fait savoir Eliane Chieze. "On a avancé par rapport aux écarts constatés notamment au CHU Nord", a-t-elle précisé. En fonction de l'appréciation par la HAS de son prochain compte qualité, le CHU espère donc "obtenir une certification de niveau B".

Parmi les actions engagées, Eliane Chieze a mentionné la mise en place d'un "conseil de bloc unique" réunissant toutes les spécialités, afin d'aboutir à "plus de fluidité et de transversalité" dans le fonctionnement du bloc opératoire, et les rénovations des salles de bloc, notamment dans le cadre du nouveau bâtiment de soins critiques du CHU Nord, ouvert depuis juin (cf dépêche du 25/06/2018 à 17:21).

"Cette certification est une excellente nouvelle et valorise l'excellence et l'engagement des équipes du CHU dans ce processus", s'est félicité le CHU dans son communiqué, soulignant que l'établissement "doit pérenniser les actions mises en place et poursuivre cette démarche d'amélioration continue".

BRETAGNE: Une nouvelle convention entre le CHU de Rennes et la direction régionale des finances publiques

RENNES - Le CHU de Rennes et la direction régionale des finances publiques ont signé le 9 juillet une convention de services comptables et financiers pour la période 2018-2022, ont annoncé les deux organismes le 10 juillet, dans un communiqué.

Une première convention quinquennale avait été signée en 2013. Les partenaires en dressent un bilan positif, estimant qu'elle a notamment permis d'encadrer la "réussite" de la facturation individuelle des établissements de santé (Fides) à l’assurance maladie pour les consultations et actes externes, "avec un taux de rejet inférieur à 3%".

Parmi les autres améliorations relevées, les partenaires évoquent la modernisation des moyens de paiement du reste à charge par les usagers (outil Tipi, lien sur le site du CHU), un "contrôle allégé sur la dépense et le déploiement de paiement par carte bancaire" pour les achats et le lancement de la "dématérialisation des échanges" (flux d’information transitant vers les services du comptable via le protocole d’échange standard -PES V2-depuis septembre 2016).

Cette première convention a contribué à la fiabilisation des comptes, permettant dès 2016 la certification des comptes du CHU sans réserve. "Les travaux 2018-2022 seront essentiellement consacrés à l’amélioration continue de la qualité comptable des documents budgétaires et financiers et à la modernisation des processus de gestion" (développement du contrôle interne et mise en place d'une cellule d’audit interne).

Alors que les établissements publics ont l’obligation de dématérialiser leurs échanges avec les services comptables pour le 1er janvier 2019, le CHU indique y être parvenu le 26 juin pour ses flux de dépenses et recettes. Il prévoit encore de travailler "étroitement avec la trésorerie pour dématérialiser tous les échanges entre les différents acteurs que sont l’usager, l’établissement, le comptable public, l’assurance maladie obligatoire (AMO)" et complémentaire (AMC). Au second semestre 2018, la mise à jour des outils de gestion permettra notamment le rapprochement automatique des factures.

PACA: Le CH de Valréas rénove son service des urgences

VALRÉAS (Vaucluse) - Le centre hospitalier (CH) de proximité de Valréas a inauguré vendredi une partie de son nouveau service des urgences, en présence de la ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn, dont la phase 1 des travaux de rénovation s'est achevée en mars, a indiqué mercredi l'agence régionale de santé (ARS) Paca dans un communiqué.

Ce chantier a débuté en juillet 2016. Il se déroule en 3 phases pour s'achever en juin 2019. La phase 1 (qui a été inaugurée vendredi) a abouti à la modernisation de 4 salles d'examens, de 4 chambres individuelles avec des lits en unités d'hospitalisation de court durée (UHCD), 1 salle de déchocage pour les urgences vitales et 1 salle de petite chirurgie (sutures, plâtre, etc.).

La phase 2 prévoit la rénovation du bâtiment administratif avec l'aménagement d'espaces pour les consultations externes au rez-de-chaussée. La phase 3 prévoit la rénovation du bâtiment central pour les soins de suite et réadaptation (SSR) et la médecine.

Le montant total des investissements s'élève à "près de 9 millions d'euros", dont une subvention de 4 millions d'euros de la part de l'ARS Paca, est-il indique le communiqué.

Dans son discours d'inauguration, Agnès Buzyn a déclaré vendredi que l'aménagement d'un service d'urgences rénové "répond aux enjeux territoriaux locaux" et "fonctionne dans le cadre d'une direction commune avec le CH d'Orange, [celui] de Bollène et l'Ehpad [établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes]".

Ces travaux doivent aussi permettre de fluidifier le fonctionnement de la fédération médicale inter-établissements (FMI) Nord Vaucluse qui organise les services d'urgences et de Smur des hôpitaux de ce territoire.

/bd-mlb-se-cb-syl/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.