Actualités de l'Urgence - APM

18/04 2018
Retour

FIN DE L'ÉPIDÉMIE DE GRIPPE SAISONNIÈRE 2017-2018 (SANTÉ PUBLIQUE FRANCE)

SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 18 avril 2018 (APMnews) - L'épidémie de grippe saisonnière 2017-2018 est terminée en France métropolitaine depuis la semaine dernière, indique l'agence Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire publié mercredi, où elle évoque un nombre de morts moins élevé qu'en 2016-2017.

La fin de l'épidémie a aussi été constatée dans les départements d'outre-mer, sauf en Martinique, où elle diminue mais reste "soutenue" chez les médecins généralistes.

Sur la base d'estimations couvrant toute la période de l'épidémie sauf les trois dernières semaines, Santé publique France évoque un excès de mortalité au niveau national de 9,4%, soit environ 17.800 décès toutes causes confondues. Parmi ces décès, 13.000 sont attribuables à la grippe et 93% ont concerné des personnes de 65 ans et plus.

Ces estimations provisoires sont en-deçà des chiffres de l’épidémie 2016-2017, pour laquelle l’excès de mortalité toutes causes avait été chiffré à 21.200 décès, dont 14.400 pour la grippe.

Deux pics d'excès de mortalité toutes causes et tous âges confondus ont été observé en 2017-2018, lors de la semaine du 1er au 7 janvier et celle du 5 au 11 mars.

Sur la semaine du 9 au 15 avril, le taux de consultations pour syndrome grippal en médecine ambulatoire est ressorti à 30 pour 100.000 habitants, contre 35 pour 100.000 la semaine précédente. Le nombre de passages aux urgences pour grippe a également diminué (677 versus 1.224), de même que le nombre d'hospitalisations pour grippe (86 vs 147). "Toutefois, la part des hospitalisations parmi les passages pour grippe est légèrement supérieure à celle de la semaine précédente (13% vs 12%)", note Santé publique France.

Au cours de l’épidémie, les passages aux urgences pour syndrome grippal ont particulièrement concerné les moins de 5 ans (32%) et les 15-44 ans (26%). Les hospitalisations pour grippe ont quant à elles visé les enfants de moins de 5 ans (20%) et les 65 ans et plus (53%).

La grippe saisonnière a entraîné un surcroît de passage aux urgences cet hiver, ce qui a entraîné le déclenchement de plans d'urgence dans la plupart des hôpitaux ainsi que plusieurs appels des autorités en faveur de la vaccination, rappelle-t-on (cf dépêche du 05/01/2018 à 16:43).

Pour améliorer la couverture vaccinale, le gouvernement a annoncé fin mars la généralisation, en 2019, d'une expérimentation de vaccination antigrippale en cours dans les pharmacies d'officine (cf dépêche du 26/03/2018 à 14:09).

Près de 2.900 cas graves admis en réanimation

Plus de la moitié des virus détectés en 2017-2018 étaient de type A (53% en médecine ambulatoire et 52% à l'hôpital), selon Santé publique France.

L'agence rapporte que depuis le 1er novembre 2017, 2.889 cas graves de grippe ont été signalés et admis en réanimation (âge moyen de 60 ans). La majorité des cas (81%) présentaient des facteurs de risque et 55% des personnes pour lesquelles le statut vaccinal était renseigné n’étaient pas vaccinées. Parmi les cas admis en réanimation, 482 sont décédés (6 patients de moins de 5 ans, 4 de 5 à 14 ans, 176 de 15 à 64 ans et 296 de 65 ans et plus).

Sur la base des données du réseau Sentinelles, Santé publique France évoque une efficacité du vaccin antigrippal 2017-2018 de 54% chez les personnes de 65 ans et plus (75% contre le virus A(H1N1)pdm09 et 54% contre les virus de type B/Yamagata). Au niveau européen, une efficacité tous virus confondus de 38% est rapportée en population générale, contre un chiffre de 44% chez les 65 ans et plus.

A l'hôpital, des données issues de l'étude FLUVAC suggèrent une efficacité vaccinale chez les adultes contre l’hospitalisation pour grippe de 11% quel que soit le virus (31% contre les virus de type A et 6% contre les virus de type B).

gb/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.