Actualités de l'Urgence - APM

09/01 2019
Retour

L'ARS BRETAGNE CONFORTE LA PERMANENCE DES SOINS DE PROXIMITÉ

RENNES, 9 janvier 2019 (APMnews) - L'agence régionale de santé (ARS) Bretagne a décidé de conforter la permanence des soins de proximité avec les médecins généralistes et de la compléter avec l'organisation des gardes des chirurgiens-dentistes et des pharmaciens, a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse mardi.

La permanence des soins ambulatoires (PDSA) est une organisation de l'offre de soins de proximité qui permet de maintenir la continuité et l'égalité de l’accès aux soins aux heures habituelles de fermeture des cabinets médicaux et dentaires et des pharmacies. Elle apporte une réponse aux demandes de soins non programmés ne nécessitant pas de plateaux techniques par des moyens structurés, adaptés, financés et régulés, rappelle l'ARS dans un dossier de presse.

"Grâce à la mobilisation de plus de 1.500 médecins généralistes, 1.400 chirurgiens-dentistes, et plus de 1.060 pharmacies qui participent aux dispositifs organisés de garde, la population bénéficie d’une réponse aux besoins de soins non programmés non urgents sur les horaires de permanence des soins", assure l'agence.

Le dispositif effectif depuis le 1er janvier s'inscrit dans la continuité d'un système qui a fait ses preuves depuis 2012. Le cahier des charges décrivant l'organisation régionale des gardes des médecins généralistes libéraux a été mis à jour et il est complété par l’organisation des gardes des chirurgiens-dentistes et des pharmaciens.

Les horaires concernés sont:

  • pour les médecins de garde: tous les jours de 20 heures à 8 heures, les samedis à partir de 12 heures et les dimanches et jours fériés de 8 heures à 20 heures
  • pour les pharmacies de garde: tous les jours à partir de 20 heures et les dimanches et jours fériés
  • pour les chirurgiens-dentistes de garde: les dimanches matins.

Pour la médecine générale, des consultations sont assurées par le médecin de garde soit sur des points fixes de consultation (une des 30 maisons médicales de garde, un des 8 points de consultations de SOS Médecins), soit au sein du cabinet médical du médecin de garde. Un pool de médecins de garde est constitué pour chacun des 54 points de consultation (57 en été). Une cartographie est disponible sur le site de l'ARS.

De plus, des visites sont réalisées sur l'ensemble du territoire régional, îles comprises, et sur la totalité des horaires de la permanence des soins, notamment la nuit de minuit à 8 heures.

L'accès à la garde médicale et dentaire se fait par le 15 avec une plateforme de régulation commune installée au sein des quatre Samu-centre 15 implantés aux CHU de Rennes et Brest et aux centres hospitaliers (CH) de Vannes et Saint-Brieuc. Les médecins généralistes régulateurs, au sein des Samu-centre 15, analysent alors la situation et déclenchent la réponse adaptée à l’état de santé du patient: conseils médicaux, information sur le lieu de consultation d’un médecin ou d’un chirurgien-dentiste de garde, visite d’un médecin de garde.

Par ailleurs, sur les territoires où l’association SOS Médecins est inscrite sur le tableau de garde (Brest, Quimper, Rennes, Saint-Malo, Vannes et Lorient), le médecin de permanence est également accessible via le 36-24 (0,15 euro/minute) dans les conditions prévues par la convention de partenariat conclue entre SOS Médecins et l’établissement siège de Samu-centre 15.

Le dispositif de garde pharmaceutique, dont l’organisation est réglée par les syndicats de la profession et son financement défini par la convention pharmaceutique, est également présenté dans le cahier des charges régional de la PDSA, au regard de la nécessaire articulation entre les différents dispositifs de garde.

Les coordonnées de la pharmacie de garde la plus proche du lieu d’appel est accessible par le numéro audiotel 32-37 (0,35 euro/min) ou sur le site 3237.fr. Dans certains secteurs, l’ouverture des officines ne peut être obtenue que sur demande préalable auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie.

Un financement de 9,3 M€ en 2019 pour la médecine générale

L’enveloppe dévolue par l’ARS Bretagne à la mise en oeuvre de la permanence des soins en médecine générale en 2019 s’élève à 9,3 millions d’euros. Elle comprend l’indemnisation des médecins généralistes de garde, le financement des associations départementales de permanence des soins en charge de la mise en oeuvre du dispositif avec les conseils départementaux de l’ordre des médecins ainsi que des maisons médicales de garde. Ce montant n’inclut pas les rémunérations de l’activité des médecins, remboursées par l’assurance maladie.

En 2017, l'assurance maladie a remboursé 11 millions d’euros d'actes (+17,5% depuis 2013) pour une activité de 247.339 actes (+12%), dont 61% ont eu lieu le week-end et les jours fériés et 39% entre 20 heures et 8 heures du matin. Le taux de participation des médecins généralistes au dispositif de garde était de 53,1%.

En Bretagne, selon les périodes, entre 83 médecins de garde (samedis, dimanches et jours fériés) et 31 (en nuit profonde de minuit à 8 heures) assurent les consultations, visites et la régulation médicale libérale au sein des Samu. Au total, 1,2 million d’appels entrants au Samu ont été recensés, en progression de 16% depuis 2013.

Un tiers des dossiers de régulation médicale sont traités par les régulateurs libéraux sur les horaires de la PDSA.

Pour la garde dentaire (20 secteurs de garde sur la région), l'assurance maladie a alloué, pour la permanence des soins dentaires, 207.918 euros de forfaits en 2017, pour une activité caractérisée par 5 chirurgiens-dentistes de garde par département le dimanche et en moyenne 6 consultations par garde et par département le dimanche.

Pour la garde pharmaceutique (72 secteurs de garde de pharmacie sur la région), le montant des forfaits alloués par l’assurance maladie aux pharmaciens d’officines de garde en 2017 a été de 5,4 millions d'euros.

sl/gb/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.