Actualités de l'Urgence - APM

13/09 2018
Retour

LE CHIC DE CRÉTEIL PROPOSE UN BILAN DE FERTILITÉ À TOUTES LES FEMMES

CRETEIL, 13 septembre 2018 (APMnews) - Le centre hospitalier intercommunal (Chic) de Créteil propose à partir de fin septembre un programme de bilan de fertilité s'adressant à toutes les femmes, reposant sur un examen échographique unique et exclusif, dans un but de dépistage et de prévention.

Réalisé hors du parcours de soins des couples infertiles, le bilan (examen + consultation spécialisée), actuellement non pris en charge par l'assurance maladie, est facturé 350 euros à la demandeuse.

Ce bilan, baptisé Fertilité check-up*, comprend un examen échographique complet unique et une consultation spécialisée, "en 60 minutes", souligne un communiqué de l'établissement.

L'examen échographique exclusif a été mis au point et développé par les équipes d'assistance médicale à la procréation (AMP) de l'hôpital. Le Fertiliscan* permet, au cours d'une même séance d'échographie, d'étudier les 3 fonctions indispensables à la reproduction: l'ovulation, la capacité utérine et la perméabilité tubaire.

"Il regroupe 3 échographies faites séparément par ailleurs", a expliqué à APMnews le Pr Nathalie Massin, médecin responsable. D'abord, un écho-Doppler standard orienté sur la fertilité, permettant de réaliser les mesures de l'utérus, de l'ovaire, du col, le nombre de follicules, la maturation ovarienne, la qualité utérine... Ensuite, une hystérosonographie, avec injection de sérum physiologique dans la cavité utérine, afin de l'étudier plus finement. Enfin, l'étude de la perméabilité tubaire, qui jusqu'à présent est principalement réalisée par radiographie avec injection d'un produit de contraste (hystérosalpingographie, HSG).

Cette dernière technique échographique, l'HyFoSy (Hysterosalpingo-foam-sonographie), a été développée récemment, avec la mise à disposition d'une mousse de contraste qui passe dans les trompes, Exem* Foam, du laboratoire Goodlife.

Un examen moins douloureux que l'hystérosalpingographie

Par rapport à une HSG, l'HyFoSy est moins douloureuse -il y a moins de produit injecté, pas de recours à une pince pour tirer sur le col, ni de cupule fixée sur le col et d'aspiration- et n'expose pas aux rayons X, souligne le Pr Massin. Et tout cela peut se faire en un seul examen échographique, environ 1 semaine après le début des règles (J7) afin de pouvoir étudier à la fois la réserve ovarienne et la maturité.

L'examen Fertiliscan* est déjà proposé aux patientes du centre d'AMP du Chic de Créteil, dans le cadre du bilan d'infertilité réalisé pour les couples infertiles, et pris en charge dans ce cadre par l'assurance maladie. Seul le coût de la mousse de contraste, de 50 euros, est à la charge de la patiente: "On leur prescrit la mousse avant l'examen, elles vont la chercher à la pharmacie, et elles viennent avec le jour de l'examen." Une demande de remboursement de ce gel est en cours.

Le bilan proposé aux femmes tout-venant, Fertilité check-up*, est assorti après cet examen échographique, qui dure environ 30 min, d'une consultation spécialisée. La demandeuse a auparavant rempli un questionnaire en ligne, portant sur ses antécédents médicaux, chirurgicaux, sa situation personnelle, etc. Lors de la consultation, "je reçois la femme pour faire le point sur ce qui peut impacter sa fertilité, et je rédige ensuite un petit rapport" prenant en compte les résultats de l'examen sur le fonctionnement des trompes, l'état de l'utérus, la réserve ovarienne, détaille le médecin.

"La conclusion donnée à la femme est simple: soit il n'y a pas de souci a priori, soit il ne faut pas trop attendre, soit on peut recommander une autoconservation". "On ne garantit rien", prévient toutefois le Pr Massin. En cas de découverte d'une pathologie, comme l'endométriose, la patiente est orientée vers une prise en charge classique pour infertilité.

Dépister et orienter, éventuellement vers l'autoconservation ovocytaire

"Cela permet de dépister les femmes avec une réserve ovarienne faible ou diminuée en rapport avec un problème médical. Dans ce cas, l'autoconservation ovocytaire est possible actuellement", note-t-elle. L'autorisation de l'autoconservation ovocytaire en dehors de problèmes médicaux est par ailleurs l'un des sujets discutés dans le cadre de la révision de la loi relative à la bioéthique, note-t-on.

Dans un autre cas de figure, pour les femmes seules ou en couple homosexuel par exemple, ce bilan leur permet de s'assurer qu'il n'y a pas d'obstacle majeur à la réalisation d'un don de sperme à l'étranger (celui-ci étant actuellement interdit en France pour ces femmes). "Si elles ont les trompes bouchées, la démarche sera inutile", observe le Pr Massin.

Une vacation de médecin le mardi après-midi a été ouverte pour assurer les rendez-vous de Fertilité check-up*, assurée par le Pr Massin et le médecin échographiste, le Dr Jean-Marc Levaillant, pionnier de l'échographie pelvienne endovaginale et de la 3D. Les premiers rendez-vous sont fixés au mardi 25 septembre. Le questionnaire à remplir a été mis en ligne, et trois rendez-vous ont déjà été fixés, a indiqué le Pr Massin.

"On ne sait pas trop combien de femmes vont venir, on réévaluera au fur et à mesure" les besoins, a-t-elle ajouté. "On a déjà négocié avec la direction pour pouvoir développer l'activité si on fait face à raz-de-marée".

Les deux médecins ont mis en place l'examen Fertiliscan* début 2017 et ont créé une école de formation, E3F, en septembre 2017. "Le gel [Exem* Foam] est commercialisé depuis peu en France, et il y a un problème de formation et d'information des médecins, qui sont restés à l'hystérosalpingographie", note le Pr Massin. "Des confrères s'y mettent, mais l'hôpital est un peu en retard, et dans le privé ils se mettent à cet examen mais ne le réalisent pas en même temps" que les deux autres examens échographiques, ajoute-t-elle.

cd/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.