Communiqué de presse de la SFMU : 11 mai 2018 - Evénement tragique de Strasbourg

La SFMU est bouleversée par les circonstances tragiques de la mort de cette jeune femme et s’associe à la douleur de ses proches. Les enquêtes en cours permettront, nous l’espérons, de répondre aux questions que se pose la famille et de faire la lumière sur toutes les facettes de ce drame.

Cet événement dramatique et intolérable ne doit pas occulter le travail formidable réalisé au quotidien par les professionnels de l’Urgence, et notamment, par les personnels des Centres 15 de nos SAMU qui répondent avec professionnalisme et dévouement aux 30 millions d’appels de santé annuels, et rendent un service de qualité à nos concitoyens, malgré les difficultés rencontrées dans cet exercice délicat. Dans une volonté d’amélioration de nos pratiques, 3 enseignements paraissent dès à présent se dégager de ce malheureux dossier :

-      la nécessité d’un circuit court de gestion de l’appel santé en limitant les intermédiaires qui peuvent insinuer de la subjectivité dans un message qui, dès lors, risque de ne plus être entendu de façon factuelle et objective ;

-      la régulation médicale est la plus-value indispensable, et doit être systématique pour tout problème de sante et ce, dans les plus brefs délais.

-      la formation des ARM aux techniques de communication doit être développée dans un diplôme reconnu et valorisé

Dans cette période difficile pour notre spécialité, la SFMU redit sa confiance et son soutien à l’ensemble des professionnels composant les équipes de nos SAMU – Centre 15. 

 

Dr Agnès RICARD-HIBON

Présidente de la Société Française de Médecine d’Urgence

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.