SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Vous êtes sur la page : Accueil » Public » Le kit de premier secours

Public

Le kit de premier secours

La Société Francophone de Médecine d'Urgence recommande que les éléments suivants soient présents dans votre valise de premier secours. Un sac Fourre-tout fera parfaitement l’affaire, suffisamment large pour les contenir et facilement transportable (même en vacance) et assez gros pour être visible.
Chaque membre de votre famille (ou toutes personnes s’occupant de vos enfants) doit savoir où il se trouve et comment utiliser les éléments qui le constituent.

Le kit

  • Préférer le Paracétamol à l'aspirine, pour les maux de tête, la fièvre et les douleurs occasionnée par une contusion ou un traumatisme banal. Ne donnez pas d’aspirine ou d’ibuprofène aux enfants sans avis médical ou à un traumatisé.
  • Une bande élastique, pour envelopper poignet, cheville ou faire un pansement compressif sur une plaie.
  • Un tissu triangulaire pour faire une attelle après un traumatisme du membre supérieur.
  • Des ciseaux à bout rond, pour couper un vêtement.
  • Du Sparadrap.
  • Des pansements adhésifs de plusieurs tailles.
  • Sac plastique pour mettre de la glace.
  • Des stéristrips® pour rapprocher les berges d’une plaie.
  • Un tube de Biafine en cas de brûlures superficielles ou de coup de soleil (si la prévention à été prise en défaut).
  • Un thermomètre dans son étui.
  • Une pince pour retirer les petites échardes facilement accessibles.
  • Une paire de gants stériles.

Check lit pour une maison plus sûre

  • Protéger par un obturateur toutes les prises électriques.
  • Garder les rallonges à l’écart des enfants.
  • Vérifiez que la température de l’eau ne dépasse pas 50° (si vous ne pouvez pas régler la température de chez vous, mettez un dispositif de sécurité sur les robinets des salles d’eau).
  • Portez des chaussures de protection lorsque vous tondez la pelouse.
  • Portez des lunettes de protection et des gants lorsque vous bricolez.
  • Soyez prudent lorsque vous utilisez une échelle. Vérifiez qu'elle est correctement installée et placée sur un sol stable.
  • Conservez les médicaments et produits chimiques (produits de nettoyage, engrais pour plantes) hors de toute portée des enfants. Conservez les dans leurs paquets d'emballage d'origine (maintenant conçu à l'épreuve des enfants).
  • Ne mettez jamais de produit chimique ou de médicament dans des récipients alimentaires.
  • Ne donnez pas de cacahuètes ou de petits bonbons aux enfants en bas âges.
  • Evitez les jouets avec de petites pièces susceptibles d'être avalées par les enfants.
  • Si vous avez une piscine, installez une barrière à l'épreuve des enfants.
  • Installez des détecteurs de fumée dans les chambres des enfants et la cuisine (remplacez les batteries deux fois par an).
  • Conservez les numéros d'urgences (les Pompiers = 18, le S.A.M.U = 15, de votre médecin de famille, du centre antipoison), ainsi que votre adresse, si vous avez des enfants, près des téléphones. Ne vous fiez pas aux mémoires du téléphone (batterie!).

Signe d'alarme d'une urgence médicale

  • Évanouissements, Malaises
  • Douleurs thoraciques ou sensation d’oppression
  • Douleurs de la partie haute de l’abdomen
  • Difficultés pour respirer, sensation de manquer d'air
  • Vomissements sévères ou persistants
  • Douleurs sévères et brutales de n’importe quelle partie du corps
  • Saignement qui ne s’arrête pas après 10 minutes de compression
  • Modification du comportement, confusion, somnolence, difficultés pour marcher, faiblesses ou troubles visuels.
  • Toux ou vomissements de sang

Face à une Urgence

  • Soyez préparé, faites appel aux pompiers ou au S.A.M.U
  • Au téléphone, parlez calmement et clairement.
  • Donnez votre numéro de téléphone, votre nom, votre adresse puis expliquez votre problème.
  • Ne raccrochez pas avant que l'on vous y invite.
  • Apprenez à vos enfants à faire appel aux secours, si vous êtes absent.

Traumatisme important

1. Ne bougez pas le blessé à moins qu'un autre danger ne la menace.
2. Vérifiez que la personne respire et qu'elle a un pouls. Si non, pratiquez les manœuvres de réanimation (cf. massage cardiaque et respiration artificielle).
3. En cas d'hémorragie, appuyez fermement la main à plat sur la zone qui saigne après avoir pris soin de la couvrir d'un linge propre. Si le sang suinte au travers du bandage, ne le retirer pas mais rajouter une bande.
4. Continuez à appuyer et élever le membre au-dessus du cœur, sauf si vous suspectez une fracture. Les plaies profondes ne doivent pas être nettoyée.
5. Appeler les pompiers.
6. Maintenez la pression jusqu'à l'arrivée des pompiers.
7. Traitez le choc en allongeant et en couvrant le blessé, pensez à surélever les jambes sur une chaise.
N'utilisez un garrot large (10 cm) qu'en dernier ressort (si la vie de la personne est en danger et que vous ne pouvez contenir le saignement).