Alertes Sanitaires

Héroïne contaminée à l'Anthrax : épidémie européenne chez des usagers de drogues

Date de publication sur le site SFMU : 03 octobre 2012

Objet: poursuite de l'épidémie européenne de maladie du charbon chez des usagers de drogues

Des cas de maladie du charbon (anthrax en anglais) chez des usagers d'héroïne continuent d' être signalés au niveau européen, le dernier en date a été notifié le 14 septembre.

Dans la suite de notre message d'alerte du 12 juillet dernier, nous avons donc alerté à nouveau les associations nationales le 15 septembre.

Nous voulons donc vous donner les informations disponibles :  

  • L'épidémie dont nous vous avons informés par message urgent du 12 juillet dernier se poursuit.
    Ainsi, ces dernières semaines, 2 cas mortels ont été rapportés dans le Nord Ouest de l'Angleterre à Blackpool (5 cas au total en Grande-Bretagne) .
  • Les autorités sanitaires allemandes nous ont  informé, le 14 septembre,  d'un quatrième cas confirmé de maladie du charbon chez un usager d'héroïne par injection, en plus des trois cas déjà signalés chez des consommateurs de drogues injectables dans ce pays.
  • Nous vous rappelons aussi qu'un cas a été recensé en France, à Chambéry en juillet dernier. Le patient est sorti de l'hôpital le 02 août 2012.  Il est suivi en consultation externe et la prochaine consultation est prévue en septembre.

Les autorités européennes de veille sanitaire demeurent mobilisées pour la surveillance de ce risque. 

En conséquence, il y a lieu de considérer que le danger de circulation d'héroïne contaminée par le bacille du charbon reste d'actualité, au niveau européen, y compris en France.

Les recommandations contenues au message du 12 juillet demeurent d'actualité.

Cordialement,   
CORRUSS
Centre Opérationnel de Réception et de Régulation des Urgences Sanitaires et Sociales
Département des Urgences Sanitaires
Direction Générale de la Santé

Liens :

http://www.ofdt.fr/enquetes/trend-sintes/sintes/

Retour à la liste des alertes

Partenaires institutionnels de l'Alerte Sanitaire d'Urgence du site S.F.M.U. :

Les institutions suivantes participent, soit contractuellement, soit par l'intermédiaire de correspondants, à l'évolution du site de la S.F.M.U. :

Direction Générale de la Santé, par l'intermédiaire du Docteur Philippe Magne, Bureau des Alertes et Problèmes Emergents. Site : Ministère de la Santé

Société de Toxicologie Clinique : Docteurs P. Manel, Docteur P. Harry

Anne-Sophie Barret pour l'Institut National de Veille Sanitaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.