SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Vous êtes sur la page : Accueil » Vie professionnelle » Outils professionnels » Alertes Sanitaires » Fiche « radar » mission COREB – Peste - Madagascar

Vie professionnelle

Outils professionnels » Alertes Sanitaires

Fiche « radar » mission COREB – Peste - Madagascar

Date de publication sur le site SFMU : 16/11/2017

La peste, infection dûe à Yersinia pestis, est endémique à Madagascar, avec des épidémies survenant entre les mois d’août et mars. L’épidémie actuelle diffère par i) un nombre de patients suspects élevé (~2000, dont 25% confirmés et 7 % décès, http://www.afro.who.int/health-topics/plague/plague-outbreak-situation-reports) et ii) la fréquence des formes pulmonaires (74% selon l’OMS), responsables de la transmission interhumaine. C'est une maladie grave, avec une létalité proche de 100% pour la forme pulmonaire non traitée. C’est une urgence thérapeutique, doublée d’une urgence de santé publique, justifiant sa déclaration obligatoire (DO). Devant cette épidémie inhabituelle, sa durée attendue de plusieurs mois, et la présence en France d’une communauté malgache (notamment Ile de France), il paraît opportun d’avertir les soignants de 1ère ligne des mesures urgentes.

télécharger les documents mis à jour le 13/11/2017:

1/ Fiche radar (informations, conseils à l'accueil SAU):  

http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/coreb/fiche-radar-peste-coreb-vf-6-oct-actu-13-nov-2017.docx

 

2/ procédure prise en charge personnes "contacts - peste"  (version 13/11/2017)

https://1drv.ms/b/s!ApGF-XJgTauuk_NqaJW-U6pd3HdG1w

Dossier

Lien(s)

Alerte DGS 25 octobre 2017

Madagascar est une zone d’endémie pour la peste. Des épidémies surviennent chaque année. L’épidémie qui sévit actuellement diffère des précédentes saisons pesteuses du fait d’un nombre élevé de cas avec une proportion importante de cas de peste pulmonaire et d’une distribution géographique inhabituelle avec l’atteinte de villes à forte densité de population et de zones côtières potentiellement touristiques.

Au 20 octobre 2017, 1297 cas de peste dont 102 décès ont été rapportés (taux de létalité de 7,9%). 846 cas sont des cas de peste pulmonaire (soit 65,2% des cas).

A ce stade, le risque d’importation d’un cas de peste pulmonaire sur le territoire national depuis Madagascar reste faible, tant pour Mayotte et La Réunion que pour la métropole.

Lors des épidémies précédentes, aucun cas importé dans un pays tiers n’a été décrit.

Vous pourrez avoir à conseiller vos patients souhaitant se rendre à Madagascar.

Vous trouverez tous les conseils sur le site de Santé publique France : http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Zoonoses/Peste/Epidemie-de-peste-a-Madagascar-Ce-qu-il-faut-savoir

Vous pourrez leur conseiller également de consulter le site de France Diplomatie : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/madagascar/

Et du Ministère des Solidarités et de la Santé : http://solidarites-sante.gouv.fr/epidemie-de-peste-a-madagascar

Retour à la liste des alertes

Partenaires institutionnels de l'Alerte Sanitaire d'Urgence du site S.F.M.U. :

Les institutions suivantes participent, soit contractuellement, soit par l'intermédiaire de correspondants, à l'évolution du site de la S.F.M.U. :

Direction Générale de la Santé, par l'intermédiaire du Docteur Philippe Magne, Bureau des Alertes et Problèmes Emergents. Site : Ministère de la Santé

Société de Toxicologie Clinique : Docteurs P. Manel, Docteur P. Harry

Anne-Sophie Barret pour l'Institut National de Veille Sanitaire