Actualités de l'Urgence - APM

17/06 2021
Retour

COVID EN GUYANE: 4 SOIGNANTS ET 36 RÉSERVISTES ENVOYÉS EN RENFORT

CAYENNE, 17 juin 2021 (APMnews) - Quatre soignants et 36 professionnels de la réserve sanitaire sont arrivés en Guyane entre lundi et mercredi en renfort des trois centres hospitaliers (CH) de la région, en proie à une progression du nombre de patients Covid-19, a rapporté jeudi dans sa lettre d'information l'agence régionale de santé (ARS).

Les 4 soignants ont été mis à disposition par des hôpitaux de métropole. L'équipe de 36 réservistes est composée de 6 infirmiers diplômés d'Etat (IDE) de réanimation, 14 IDE de médecine, 12 aides-soignants, 1 sage-femme, 1 logisticien et 2 référents. "Une nouvelle rotation est attendue le 6 juillet, avec environ le double de personnels", rapporte l'agence.

Ces professionnels sont répartis entre le CH de Cayenne, le CH de Kourou et le centre hospitalier de l’Ouest guyanais (Chog) à Saint-Laurent-du-Maroni, pour maintenir les capacités d’accueil de patients en réanimation, explique l'ARS.

La Guyane dénombrait mercredi 122 patients Covid hospitalisés (+9 en sept jours) dont 36 en réanimation (+3). Il y a eu 130 décès à l'hôpital (+7 en une semaine) et 2.836 retours à domicile depuis le début de l'épidémie, selon les données publiées par le gouvernement.

Le taux d'incidence a diminué mais reste à un niveau très élevé, il était de 292,4 cas pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 302,7 du 30 mai au 6 juin, d'après Santé publique France (SPF).

Quatre patients au total ont été évacués vers la Martinique depuis le déclenchement dimanche 16 mai du dispositif Stratévac ("évacuations stratégiques") (cf dépêche du 19/05/2021 à 13:21 et dépêche du 17/05/2021 à 18:22).

Six lits d’oxygénation à haut débit créés à Cayenne

Parallèlement à l'arrivée de renforts, le CH de Cayenne a armé mardi "6 lits tampons" au sein de l’unité des maladies infectieuses et tropicales (Umit), équipés d'oxygénation à haut débit (OHD). Ils sont destinés à "accueillir des patients se trouvant jusque-là en réanimation, mais ne requérant pas une surveillance aussi importante qu’en réanimation", explique l'ARS.

Ces 6 lits ne nécessitent "pas autant de soignants que ceux de réanimation" et "3 premiers patients" ont pu être transférés de la réanimation vers ces lits.

Le CH de Kourou a par ailleurs déclenché son plan blanc mercredi. Dans ce cadre, l'établissement a augmenté de 2 lits ses capacités de soins critiques. Il en compte désormais 6, "ce qui réduira d’autant les transferts vers Cayenne". Cette montée en charge a été rendue possible par des déprogrammations, explique l'ARS Guyane.

syl/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

Informations professionnelles

17/06 2021
Retour

COVID EN GUYANE: 4 SOIGNANTS ET 36 RÉSERVISTES ENVOYÉS EN RENFORT

CAYENNE, 17 juin 2021 (APMnews) - Quatre soignants et 36 professionnels de la réserve sanitaire sont arrivés en Guyane entre lundi et mercredi en renfort des trois centres hospitaliers (CH) de la région, en proie à une progression du nombre de patients Covid-19, a rapporté jeudi dans sa lettre d'information l'agence régionale de santé (ARS).

Les 4 soignants ont été mis à disposition par des hôpitaux de métropole. L'équipe de 36 réservistes est composée de 6 infirmiers diplômés d'Etat (IDE) de réanimation, 14 IDE de médecine, 12 aides-soignants, 1 sage-femme, 1 logisticien et 2 référents. "Une nouvelle rotation est attendue le 6 juillet, avec environ le double de personnels", rapporte l'agence.

Ces professionnels sont répartis entre le CH de Cayenne, le CH de Kourou et le centre hospitalier de l’Ouest guyanais (Chog) à Saint-Laurent-du-Maroni, pour maintenir les capacités d’accueil de patients en réanimation, explique l'ARS.

La Guyane dénombrait mercredi 122 patients Covid hospitalisés (+9 en sept jours) dont 36 en réanimation (+3). Il y a eu 130 décès à l'hôpital (+7 en une semaine) et 2.836 retours à domicile depuis le début de l'épidémie, selon les données publiées par le gouvernement.

Le taux d'incidence a diminué mais reste à un niveau très élevé, il était de 292,4 cas pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 302,7 du 30 mai au 6 juin, d'après Santé publique France (SPF).

Quatre patients au total ont été évacués vers la Martinique depuis le déclenchement dimanche 16 mai du dispositif Stratévac ("évacuations stratégiques") (cf dépêche du 19/05/2021 à 13:21 et dépêche du 17/05/2021 à 18:22).

Six lits d’oxygénation à haut débit créés à Cayenne

Parallèlement à l'arrivée de renforts, le CH de Cayenne a armé mardi "6 lits tampons" au sein de l’unité des maladies infectieuses et tropicales (Umit), équipés d'oxygénation à haut débit (OHD). Ils sont destinés à "accueillir des patients se trouvant jusque-là en réanimation, mais ne requérant pas une surveillance aussi importante qu’en réanimation", explique l'ARS.

Ces 6 lits ne nécessitent "pas autant de soignants que ceux de réanimation" et "3 premiers patients" ont pu être transférés de la réanimation vers ces lits.

Le CH de Kourou a par ailleurs déclenché son plan blanc mercredi. Dans ce cadre, l'établissement a augmenté de 2 lits ses capacités de soins critiques. Il en compte désormais 6, "ce qui réduira d’autant les transferts vers Cayenne". Cette montée en charge a été rendue possible par des déprogrammations, explique l'ARS Guyane.

syl/ab/APMnews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.