Actualités de l'Urgence - APM

20/07 2021
Retour

L'ATIH PRÉSENTE SON NOUVEL OUTIL POUR LE SUIVI DE LA CONSOMMATION DES MÉDICAMENTS ET DES DISPOSITIFS MÉDICAUX

(Par Simon PHILIPPE)

PARIS, 20 juillet 2021 (APMnews) - L'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) a lancé une nouvelle application permettant d'étudier les données de consommation des médicaments et des dispositifs médicaux (DM), sur le site ScanSanté, a expliqué mardi l'une des membres de l'ATIH dans un entretien accordé à APMnews.

Remplaçant "Consommation détaillée", cette nouvelle application est "beaucoup plus riche en données et apporte un côté interactif avec des graphiques", a rapporté Delphine Hocquette, statisticienne qui travaille sur la constitution des bases de données de l'application "Médicaments et DM".

"Les données sont transmises par les établissements jusqu'aux agences régionales de santé (ARS), qui les valident." C'est sur cette base que l'ATIH construit la base nationale diffusée sur la plateforme.

L'outil s'adresse aux différents acteurs de santé: établissements, ARS, institutionnels ou encore Omedit (observatoires du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique). Ces derniers, en particulier, "ont été sollicités" lors de la création de l'application.

L'accès se fait exclusivement avec des identifiants à la plateforme de gestion des applications de l'ATIH (Plage), a précisé Delphine Hocquette.

"A la base, une partie de l'application devait être en accès libre, mais ce projet a été abandonné", notamment à cause d'obligations vis-à-vis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a-t-elle fait savoir.

Les données détaillent les consommations en médicaments des établissements en médecine chirurgie obstétrique (MCO), hospitalisation à domicile (HAD) et soins de suite et de réadaptation (SSR).

Elles comprennent le nombre de séjours et nombre de patients par molécule, consommation de médicaments en valeur et montant, indications, diagnostics, GHM, écart médicament indemnisable.

Plusieurs grilles de lecture

Pour les médicaments, il est possible d'afficher les données relatives aux médicaments de la liste en sus (LES), sous autorisation temporaire d'utilisation (ATU).

Les médicaments en sus sont déclinés par "produit, niveau de classification anatomique, thérapeutique et chimique (ATC) pour les champs MCO, HAD et SSR et indication pour le MCO et l'HAD".

Les DM (MCO uniquement) sont présentés par "titre, chapitre jusqu'au code des listes des produits et prestations (LPP)".

Des comparaisons sont possibles au niveau géographique, entre les différentes régions, départements ou établissements. Des filtres sont applicables pour séparer les types d'établissements, les publics des privés, le nombre de données que l'on souhaite, la consommation en UCD (unité commune de dispensation).

"L'Ile-de-France représente, pour l'ensemble des médicaments, 20% des consommations et 21% des montants remboursés. On aussi le pourcentage d'évolution, en France, on a une augmentation par rapport à 2019, de 7,42%, mais on a aussi une évolution en nombre: il y a eu 26.000 UCD en France par rapport à 2019", a pris pour exemple Delphine Hocquette.

Il est aussi possible d'afficher les données patient sous certaines conditions: "Il faut sélectionner un code UCD particulier, une année entière et un établissement donné."

Pour l'instant, cinq années dites "scellées", c'est-à-dire complètes et validées, sont disponibles sur la plateforme. "Lorsque l'application s'ouvre, par défaut l'année en cours s'affiche, mais on fournit aussi des données au mois par mois", qu'il est possible de rectifier en cours d'année, a-t-elle souligné.

sp/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

Informations professionnelles

20/07 2021
Retour

L'ATIH PRÉSENTE SON NOUVEL OUTIL POUR LE SUIVI DE LA CONSOMMATION DES MÉDICAMENTS ET DES DISPOSITIFS MÉDICAUX

(Par Simon PHILIPPE)

PARIS, 20 juillet 2021 (APMnews) - L'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) a lancé une nouvelle application permettant d'étudier les données de consommation des médicaments et des dispositifs médicaux (DM), sur le site ScanSanté, a expliqué mardi l'une des membres de l'ATIH dans un entretien accordé à APMnews.

Remplaçant "Consommation détaillée", cette nouvelle application est "beaucoup plus riche en données et apporte un côté interactif avec des graphiques", a rapporté Delphine Hocquette, statisticienne qui travaille sur la constitution des bases de données de l'application "Médicaments et DM".

"Les données sont transmises par les établissements jusqu'aux agences régionales de santé (ARS), qui les valident." C'est sur cette base que l'ATIH construit la base nationale diffusée sur la plateforme.

L'outil s'adresse aux différents acteurs de santé: établissements, ARS, institutionnels ou encore Omedit (observatoires du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique). Ces derniers, en particulier, "ont été sollicités" lors de la création de l'application.

L'accès se fait exclusivement avec des identifiants à la plateforme de gestion des applications de l'ATIH (Plage), a précisé Delphine Hocquette.

"A la base, une partie de l'application devait être en accès libre, mais ce projet a été abandonné", notamment à cause d'obligations vis-à-vis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a-t-elle fait savoir.

Les données détaillent les consommations en médicaments des établissements en médecine chirurgie obstétrique (MCO), hospitalisation à domicile (HAD) et soins de suite et de réadaptation (SSR).

Elles comprennent le nombre de séjours et nombre de patients par molécule, consommation de médicaments en valeur et montant, indications, diagnostics, GHM, écart médicament indemnisable.

Plusieurs grilles de lecture

Pour les médicaments, il est possible d'afficher les données relatives aux médicaments de la liste en sus (LES), sous autorisation temporaire d'utilisation (ATU).

Les médicaments en sus sont déclinés par "produit, niveau de classification anatomique, thérapeutique et chimique (ATC) pour les champs MCO, HAD et SSR et indication pour le MCO et l'HAD".

Les DM (MCO uniquement) sont présentés par "titre, chapitre jusqu'au code des listes des produits et prestations (LPP)".

Des comparaisons sont possibles au niveau géographique, entre les différentes régions, départements ou établissements. Des filtres sont applicables pour séparer les types d'établissements, les publics des privés, le nombre de données que l'on souhaite, la consommation en UCD (unité commune de dispensation).

"L'Ile-de-France représente, pour l'ensemble des médicaments, 20% des consommations et 21% des montants remboursés. On aussi le pourcentage d'évolution, en France, on a une augmentation par rapport à 2019, de 7,42%, mais on a aussi une évolution en nombre: il y a eu 26.000 UCD en France par rapport à 2019", a pris pour exemple Delphine Hocquette.

Il est aussi possible d'afficher les données patient sous certaines conditions: "Il faut sélectionner un code UCD particulier, une année entière et un établissement donné."

Pour l'instant, cinq années dites "scellées", c'est-à-dire complètes et validées, sont disponibles sur la plateforme. "Lorsque l'application s'ouvre, par défaut l'année en cours s'affiche, mais on fournit aussi des données au mois par mois", qu'il est possible de rectifier en cours d'année, a-t-elle souligné.

sp/nc/APMnews

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.