Actualités de l'Urgence - APM

20/11 2020
Retour

L'OCCITANIE "AU MILIEU DU CHEMIN" POUR SORTIR DE L'ÉPIDÉMIE DE COVID (ARS)

MONTPELLIER, 20 novembre 2020 (APMnews) - "Nous ne sommes qu'au milieu du chemin" pour sortir de l'épidémie malgré une baisse importante des admissions de patients Covid-19 en hospitalisation conventionnelle, a déclaré vendredi le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) Occitanie, Pierre Ricordeau, lors d'une visioconférence.

La région comptait jeudi 2.088 patients Covid hospitalisés, soit 105 de moins que dimanche, dont 373 en réanimation (-25). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.461 décès et de 7.437 retours à domicile, d'après les données publiées par Santé publique France (SPF).

"Nous constatons une diminution de l'épidémie, à la fois dans les chiffres et dans une certaine baisse de pression sur le système de santé", a commenté Pierre Ricordeau.

Cette diminution s'accompagne d'une baisse assez forte de l'incidence "qui se rapproche d'un taux de 150 pour 100.000 habitants", soit un taux "quand même très supérieur au seuil d'alerte". Le taux d'incidence était de 179,3 du 10 au 16 novembre (contre 273,7 du 9 au 15 novembre), d'après SPF.

A l'hôpital, il y a une baisse de "30% sur l'ensemble de la région" des nouvelles admissions en hospitalisation conventionnelle au cours de la semaine écoulée par rapport à la précédente, a rapporté le directeur général de l'ARS.

Autre indicateur positif, le taux de reproduction du virus (le R "zéro") est "descendu en dessous de 1", a-t-il poursuivi.

Cependant, la diminution "est beaucoup plus faible en réanimation" avec "une très légère baisse d'une semaine à l'autre" et plutôt un phénomène de "plateau". Cela montre "que nous sommes encore dans une phase épidémique élevée, même si elle est moins forte", et "que nous ne sommes qu'au milieu du chemin", a-t-il continué.

Les mesures de couvre-feu et le confinement "ont probablement eu un impact comme nous l'espérions". Le directeur général a toutefois souligné "une hétérogénéité des situations à l'intérieur de la région".

Par ailleurs, la "situation est très dégradée" dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) où "plus de 210 clusters actifs" sont recensés actuellement. C'est-à-dire que "près d'un quart des Ehpad d'Occitanie ont en ce moment un cluster en cours de traitement, avec des situations parfois très dégradées", a expliqué Pierre Ricordeau.

Le nombre de morts en Ehpad est "très important". Sur les sept derniers jours, 165 décès de résidents ont été dénombrés, soit à l'hôpital soit sur place dans les Ehpad.

syl/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.