Actualités de l'Urgence - APM

25/03 2020
Retour

LES CONSULTATIONS POUR ANGOISSE EN HAUSSE DEPUIS LE DÉBUT DE LA PÉRIODE DE CONFINEMENT

SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 25 mars 2020 (APMnews) - Une hausse de 54% des actes pour angoisse a été constatée par SOS Médecins à la suite du déploiement des mesures de confinement lié à l'épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, selon des données rapportées mercredi par Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire sur la surveillance des urgences et des décès.

Afin de contenir l'épidémie de Covid-19 en France, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé le 16 mars la limitation des déplacements "au strict nécessaire" sur l'ensemble du territoire, et ce "pour 15 jours au moins", rappelle-t-on (cf dépêche du 16/03/2020 à 22:47). Cette décision est entrée en vigueur le 17 mars par un décret paru au Journal officiel (cf dépêche du 17/03/2020 à 13:23).

Santé publique France rapporte que cette situation de confinement a eu des conséquences sur l'activité totale des urgences et du réseau SOS Médecins, qui est apparue en baisse la semaine du 16 au 22 mars par rapport à la semaine précédente, pour toutes les classes d'âge. Cela est observé sur "la majorité des indicateurs non spécifiques et saisonniers".

Les passages aux urgences ont ainsi été en baisse de 53% chez les enfants et de 33% chez les adultes, tandis que les hospitalisations après passage aux urgences ont baissé respectivement de 31% et de 14%. L’activité totale des associations SOS Médecins a quant à elle baissé de 36% chez les enfants et de 17% chez les adultes.

Selon les données Oscour, les recours pour suspicion de Covid-19 ont été la 2e cause de fréquentation des urgences pour les adultes, avec une hausse de 163% par rapport à la semaine précédente. Mardi soir, le directeur général de la santé (DGS), Jérôme Salomon, a rapporté que 17% de l'activité totale des urgences était liée aux suspicions de Covid-19, bien que ces personnes ne soient pas censées se rendre aux urgences, rappelle-t-on (cf dépêche du 24/03/2020 à 22:10).

SOS Médecins fait quant à lui état d'un indicateur de "suspicion de coronavirus" qui a presque quadruplé en cette première semaine de confinement, avec +294% tous âges confondus par rapport à la semaine précédente.

Par ailleurs, l'angoisse était la 5e pathologie la plus fréquemment constatée chez les adultes consultant chez SOS Médecins. Le nombre d'actes associés à ce trouble était en hausse de 54% par rapport à la semaine précédant le confinement, soit 579 actes supplémentaires.

Malgré la baisse d'activité totale, il y a eu un maintien des recours pour fièvre isolée, asthme et pneumopathie, que ce soit aux urgences ou auprès de SOS Médecins. De plus, une hausse des recours pour toux (+52%), dyspnée/insuffisance respiratoire (+18%) et douleurs thoraciques a été constatée aux urgences.

Le réseau SOS Médecins fait également état d'une hausse des actes pour problèmes pneumologiques divers chez les 15-74 ans (+30%) et des décès chez les 75 ans et plus (+8,4%).

sb/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.