Actualités de l'Urgence - APM

18/09 2020
Retour

NICE: DE NOUVELLES MESURES SANITAIRES FACE À LA PROGRESSION DU COVID-19

NICE, 18 septembre 2020 (APMnews) - Les mesures sanitaires ont été renforcées à Nice face à la progression des admissions de patients Covid-19 à l'hôpital et de la circulation du virus, a annoncé vendredi lors d'une conférence de presse le préfet du département, Bernard Gonzalez.

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé jeudi soir que des mesures sanitaires renforcées allaient être bientôt déployées à Lyon et à Nice face à une reprise particulièrement accrue de la circulation du Sars-CoV-2, demandant aux préfets de faire des annonces d'ici samedi (cf dépêche du 17/09/2020 à 21:02).

Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé l'interdiction sur le territoire de la commune de Nice des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et sur les quais.

Les débits de boissons seront désormais fermés entre 00h30 et 6h du matin. La vente d'alcool à emporter après 20h est également interdite, ainsi que la consommation d'alcool sur la voie publique après 20h.

Sont également proscrites "la diffusion extérieure de musique par les bars et "plus largement" la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique, celles-ci "pouvant conduire à des regroupements".

Les grands événements dans lieux accueillant du public sont désormais limités à 1.000 personnes à Nice.

Par ailleurs, le préfet a réuni vendredi après-midi les parlementaires, le président du conseil départemental, les présidents d'intercommunalités pour discuter de l'extension de certaines mesures à tout le département.

L'extension du port du masque dans "toutes les zones à forte densité" dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes pourra être étudiée, a-t-il annoncé.

Le port du masque est obligatoire à Nice depuis le 20 août de 8h du matin à minuit, rappelle-t-on.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, s'est également exprimé lors de la conférence de presse. Il a déclaré "assum[er]" sa décision du 10 septembre de suspendre les visites dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) gérés par le centre communal d'action sociale (CCAS) de la ville (cf dépêche du 11/09/2020 à 15:34).

Il a précisé que les services de la ville "sont en train de finir d'équiper chacun des Ehpad avec des barrières intégrales vitrées, sur les espaces de plein air, ou sur des salles dédiées à cet effet et totalement d'infectées après chaque visite".

Ces équipements "permettront certains visites, strictement limitées". "Je ne veux pas condamner à l'isolement nos seniors", a-t-il ajouté.

Christian Estrosi a par ailleurs demandé "au ministre de la santé de protéger le personnel hospitalier" face aux infections Covid. "Je précise à la direction du CHU de Nice que je suis prêt à mettre à leur disposition les moyens de la ville qui ne semblent pas leur apporter le ministère de la santé."

Le CHU de Nice double ses lits d'hospitalisation Covid

Le CHU de Nice a expliqué vendredi à APMnews que ses "capacités actuelles ne sont pas saturées".

Il comptait vendredi matin 17 patients Covid en hospitalisation conventionnelle et 5 en réanimation. Une "semaine" auparavant, l'établissement prenait en charge 11 patients Covid en hospitalisation et 8 en réanimation.

Sur le territoire des Alpes-Maritimes, les établissements publics et privés (dont Monaco) comptabilisaient 17 patients Covid en réanimation et 66 en hospitalisation.

"Face à la situation préoccupante liée à la circulation intense du virus dans les Alpes-Maritimes, le CHU de Nice est en alerte. Fort heureusement, les conséquences sur la tension hospitalière demeurent limitées à ce stade", a déclaré vendredi à APMnews, le directeur général du CHU de Nice, Charles Guépratte.

Toutefois, "nous anticipons une éventuelle montée en charge" et "c’est pourquoi, j’ai décidé lors de la cellule de crise de ce matin, de doubler dès aujourd’hui, le nombre de lits d’hospitalisation Covid sous la responsabilité de nos infectiologues", a-t-il annoncé.

Dix lits supplémentaires d'hospitalisation "pourront venir compléter ce dispositif la semaine prochaine en cas de besoin", a-t-il précisé.

Par ailleurs, 42 agents du CHU ont été testés positifs au Covid depuis juillet, sur les 7.500 agents que compte l'hôpital universitaire.

Le taux d'incidence dans les Alpes-Maritimes était de 154 pour 100.000 habitants du 8 au 14 septembre, contre 138,4/100.000 du 1er au 7 septembre, d'après Santé publique France.

syl/san/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.