Actualités de l'Urgence - APM

18/09 2020
Retour

COVID-19: LE CHU DE MONTPELLIER COMMENCE À DÉPROGRAMMER CERTAINES ACTIVITÉS

MONTPELLIER, 18 septembre 2020 (APMnews) - Le CHU de Montpellier va commencer à déprogrammer une "petite part" de ses activités programmées pour libérer des ressources humaines en soins critiques pour les patients Covid-19, a-t-il indiqué vendredi à APMnews.

Il s’agit "d’activités programmées sans perte de chance pour le patient". "Les activités de recours que le CHU est le seul à réaliser ne seront pas impactées" et "à ce stade aucune activité ne fait l’objet d’un arrêt complet", a-t-il précisé.

Le nombre de patients Covid pris en charge au CHU a "doublé depuis 10 jours, en dépit d’une durée moyenne d’hospitalisation plus courte que lors du confinement".

Vendredi, 39 patients Covid étaient hospitalisés dont 12 en réanimation, sur 15 lits disponibles en réanimation Covid. Un seul lit en réanimation non Covid était encore disponible, a rapporté l'établissement.

L’enjeu est "actuellement dans la coexistence des activités Covid et non Covid nécessitant l’accès aux réanimations". Pour cela, la cellule de crise du CHU a ouvert 4 à 6 lits de soins continus Covid "pour fluidifier la filière patients en aval de la réanimation".

Le CHU, qui a activé vendredi le niveau 1 de son plan blanc, est en capacité de créer prochainement 8 lits supplémentaires de réanimation Covid, "tout [en transformant] des lits de surveillance continue existants en réanimation non Covid".

Au niveau du territoire, la stratégie est "d’organiser une montée coordonnée de l’ensemble des établissements du territoire", explique le CHU de Montpellier.

Il est prévu que les établissements voisins "s’organisent pour être autonomes dans la prise en charge de leurs patients Covid" et pour "répartir la charge sur l’ensemble du système de santé".

Cela doit permettre au CHU de continuer à assurer ses missions pour les patients, Covid ou non, "qui nécessitent une expertise hospitalo-universitaire".

Les urgences de l'hôpital Lapeyronie sont depuis vendredi séparées en deux circuits de prise en charge, avec une filière spécifique respiratoire d'un côté pour les patients potentiellement Covid, et une autre pour l'activité normale.

Le taux d'incidence dans l'Hérault était de 88,9 pour 100.000 habitants du 8 au 14 septembre, contre 95,3/100.000 du 1er au 7 septembre, d'après Santé publique France.

syl/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.