Actualités de l'Urgence - APM

25/03 2020
Retour

DANS LA VIE DES ÉTABLISSEMENTS: CH DE SAINT-GAUDENS ET DE BAGNÈRES-DE-LUCHON (HAUTE-GARONNE), CHU DE BORDEAUX, CH DE ROANNE (LOIRE)

Le 25 mars 2020 (APMnews) -

OCCITANIE: Coronavirus: les CH de Saint-Gaudens et de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne) augmentent leurs capacités

SAINT-GAUDENS, BAGNERES-DE-LUCHON (Haute-Garonne) - Les centres hospitaliers (CH) de Saint-Gaudens (Comminges Pyrénées) et de Bagnères-de-Luchon se préparent à la prise en charge de patients atteints du Covid-19 ou suspectés de l'être, ont-ils indiqué mercredi dans un communiqué.

Les deux établissements ont mis en place une unité d’hospitalisation pour les personnes positives au coronavirus, "isolée des autres patients", expliquent-ils.

Les capacités en réanimation ont été augmentées, un circuit a été identifié aux urgences pour "les patients suspects et/ou avérés Covid-19", les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et unités de long séjour "ont mis en place des procédures de fonctionnement et des organisations au regard des risques et des recommandations".

Par ailleurs, les "protocoles de prise en charge ont été adaptés à la suspicion ou à la présence de Covid-19" notamment dans le secteur de la maternité, précisent-ils.

Comme dans les autres hôpitaux, l'ensemble des opérations et consultations non urgentes ont été déprogrammées. Néanmoins, "sont assurés par les personnels médicaux et soignants en présence: la prise en charge des urgences chirurgicales et médicales, le suivi des pathologies cancéreuses ainsi que des maladies chroniques", et "le suivi des grossesses en cours", indiquent les deux CH.

NOUVELLE-AQUITAINE: Une cagnotte lancée pour financer une commande de 70 respirateurs du CHU de Bordeaux

BORDEAUX - Une cagnotte, émanant d'une personne anonyme, a été lancée sur le site Leetchi pour aider le CHU de Bordeaux à financer une commande de 70 respirateurs passée la semaine dernière, a-t-on appris mercredi auprès de Frédérique Albertoni, directrice du mécénat de l'établissement.

Frédérique Albertoni, qui s'est réjouie de cette initiative, a précisé que Leetchi exonérait ce don des frais habituels. Elle a indiqué que la somme récoltée permettra de financer une partie des 2 M€ dépensés dans la commande des 70 respirateurs.

Elle a souligné l'importance de cette cagnotte car ce serait "regrettable" que cette somme soit dépensée "au détriment d’autre chose". Par ailleurs, la cagnotte et les autres dons versés directement au CHU de Bordeaux fléchés Covid-19 serviront également "à acheter des équipements" et financer "des projets directement destinés aux professionnels de santé", a-t-elle poursuivi, évoquant "une réflexion pour apporter le bien-être auprès des professionnels de santé".

Cette cagnotte mise en ligne vendredi soir dépassait mercredi midi les 78.000 € collectés à midi et avoisinait les 1.600 participants.

Frédérique Albertoni a par ailleurs salué une série d'initiatives solidaires envers le CHU de diverses enseignes, restaurateurs, d'agriculteurs, de taxis et particuliers, entre autres.

AUVERGNE-RHONE-ALPES: Covid-19: le CH de Roanne (Loire) précise son dispositif

ROANNE (Loire) - Le centre hospitalier de Roanne, qui accueille actuellement des patients confirmés positifs au coronavirus, a détaillé l'organisation spécifique qu'il a mise en place, en lien en particulier avec la clinique du Renaison, dans un communiqué mercredi.

Outre une prise en charge ambulatoire des patients qui peuvent ainsi retourner à leur domicile, il dispose, "à ce jour", de plusieurs unités spécifiques dans les services de médecine: une de 17 lits pour les cas possibles ou probables et deux de 45 lits au total (pouvant aller jusqu'à 67) pour la prise en charge des malades confirmés.

En réanimation, il indique bénéficier de 12 places, nombre qui "pourrait être doublé si la situation le nécessitait".

L'établissement, qui a déclenché un plan blanc le 13 mars 2020, se dit "en mesure de mobiliser quotidiennement 200 personnes jour sur la prise en charge 'Covid', dont 35 médecins et 160 personnels paramédicaux".

Il ajoute que, "dans une optique de prise en charge graduée des patients, il pourra être envisagé un délestage de l’activité conventionnelle vers la clinique du Renaison". Les deux établissements travaillent donc "sur des pistes de collaboration, notamment sur l'activité chirurgicale, dans l’hypothèse d’une pandémie massive sur le territoire du Roannais et dans le respect des identités de chacun des acteurs". "Des décisions seront prises dans les tout prochains jours."

S'agissant des équipements de protection individuelle (EPI), il indique qu'il met en oeuvre "une gestion rigoureuse de ces équipements", dans un contexte de "tension" générale sur ceux-ci.

Remerciant "les généreux donateurs", tout particulièrement pour les masques (FFP2, masques chirurgicaux) et les équipements de protection, il précise qu'il reste "preneur" de tels équipements. Le donateur a la possibilité de contacter le secrétariat de sa direction des achats et de la logistique à: secretariat.dse@ch-roanne.fr

/syl-jyp-san/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.