Actualités de l'Urgence - APM

08/11 2019
Retour

DANS LA VIE DES ÉTABLISSEMENTS: HÔPITAL DE LA CROIX-ROUSSE (LYON), HÔPITAL BICHAT-CLAUDE BERNARD (AP-HP), HÔPITAL FOCH (HAUTS-DE-SEINE), CH D'AUXERRE, CHI DE CORNOUAILLE

Le 8 novembre 2019 (APMnews) -

AUVERGNE-RHONE-ALPES: Les urgences de l'hôpital de la Croix-Rousse (Lyon) ouvertes la nuit à partir du 12 novembre

LYON - Les urgences de l'hôpital de la Croix-Rousse accueilleront les patients jour et nuit, 24h sur 24, à compter de mardi prochain, ont annoncé les Hospices civils de Lyon (HCL), dans un communiqué jeudi.

Actuellement, l'accueil des urgences de la Croix-Rousse n'est ouvert que de 8h à 19h. L'extension des horaires d'ouverture vise à "faire face à la hausse constante de la fréquentation des urgences".

Elle s'inscrit aussi "dans un projet d'amélioration de la qualité des soins" avec:

  • 700.000 euros investis pour rénover les locaux et les rendre plus "fonctionnels"
  • 70 soignants et médecins recrutés pour prendre en charge les patients "le plus rapidement possible"
  • 25 lits d'hospitalisations supplémentaires pour réduire les temps d'attente avant transfert
  • la présence de filières d'hospitalisation d'aval dont notamment la cardiologie, la gériatrie, l'hépato-gastro-entérologie, les maladies infectieuses et tropicales, la médecine interne et la pneumologie-insuffisance respiratoire.

ILE-DE-FRANCE: L'hôpital Bichat-Claude Bernard (AP-HP) inaugure un "cardiolounge" pour la cardiologie interventionnelle ambulatoire

PARIS - L'hôpital Bichat-Claude-Bernard a inauguré jeudi une nouvelle unité de cardiologie interventionnelle ambulatoire, appelée "cardiolounge", a annoncé l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) dans un communiqué.

Ouverte en avril au 6e étage de l'aile Nord et "unique à l’AP-HP", cette unité de 100 m² est organisée autour de 4 espaces: salle d’attente, "cardiolounge", box de consultation et secrétariat. Elle a pour le moment une activité en cardiologie interventionnelle coronaire. "Par la suite, son activité pourra évoluer vers d’autres domaines de la cardiologie (actes de rythmologie, prise en charge des maladies valvulaires, suivi des patients transplantés…)", indique l'institution.

L'unité, intégrée au département de cardiologie, réunit une équipe pluridisciplinaire qui peut prendre actuellement en charge jusqu’à 8 patients par jour et propose "un parcours de soins simplifié au maximum".

Le patient, qui n'a pas besoin d'être à jeun, est "accueilli tôt le matin par un personnel médical et paramédical dédié, sans passage par le service des admissions", explique l'AP-HP. Il a à sa disposition des tablettes numériques, une connexion internet haut-débit et un espace avec boissons chaudes et collations avant et après l’intervention.

"En dehors des cas où les explorations auraient abouti à une intervention spécifique ou complexe nécessitant une surveillance prolongée, il peut quitter en toute sécurité l’unité 4 heures après l’intervention (avec le compte rendu et les images des actes pratiqués pour les médecins correspondants)". Il sera systématiquement rappelé 48 heures après pour s’assurer de l’absence de complication.

Le développement de cette unité "participe au déploiement d’une prise en charge en ambulatoire globale qui inclura un hôtel hospitalier et l'utilisation de l'application mobile 'Hospitel'", souligne l'AP-HP. Cette application "indique en temps réel au médecin et à l’équipe paramédicale le parcours du patient et l'avancée de ses examens" et permet en amont de réserver la chambre.

ILE-DE-FRANCE: L'hôpital Foch (Hauts-de-Seine) lance l'application Alert’AVC pour améliorer la coordination des professionnels

SURESNES (Hauts-de-Seine) - L'hôpital Foch à Suresnes a lancé une application de géolocalisation baptisée Alert’AVC, destinée aux professionnels de santé, afin de réduire le délai de traitement et de diagnostic des accidents vasculaires cérébraux (AVC), en améliorant la coordination des professionnels, a annoncé l'établissement dans un communiqué transmis à l'APM jeudi.

"Alors que les avancées thérapeutiques permettant de réduire les conséquences graves d’un AVC ont considérablement évolué ces dernières années, la question du délai d’accès au traitement et [celle] de la coordination des professionnels de santé restent encore une problématique importante", souligne l'hôpital en rappelant que "chaque demi-heure perdue représente 15% de chance de récupération en moins" pour le patient.

L'application vise à "faciliter la coordination des équipes de santé, qui regroupent entre 10 et 15 professionnels" (Samu, pompiers, infirmières, neurologues, radio-neurologues, anesthésistes, chirurgiens...) en permettant de "suivre en temps réel l’arrivée d’une victime" dans le centre de soin spécialisé le plus proche, une fois le protocole d’urgence lancé.

"Cette coordination entre les moyens de transport de la victime et le centre de soins spécialisé est un aspect majeur de cette urgence médicale et aucun outil en France ne permettait de créer une réelle synchronisation entre les équipes", observe l'établissement.

Alert'AVC est téléchargeable via IOS ou Android et nécessite une authentification précise des professionnels de santé. Elle a fait l’objet de 12 mois de développement, coordonné notamment par deux médecins, le Dr Bertrand Lapergue, neurologue à l’hôpital Foch et le Dr Caroline Arquizan, neurologue vasculaire au CHU de Montpellier.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE: La FHF Bourgogne-Franche-Comté apporte son soutien au CH d'Auxerre

DIJON - La délégation régionale de la Fédération hospitalière de France (FHF) en Bourgogne-Franche-Comté a apporté son soutien aux instances dirigeantes du centre hospitalier (CH) d'Auxerre après des "tracts anonymes et injurieux" circulant au sein de l'hôpital, dans un communiqué diffusé vendredi.

"Ces écrits visent la direction, le corps médical et les instances de l'établissement, alors que celui-ci connaît des problèmes financiers, principalement liés aux difficultés pour attirer des compétences médicales et paramédicales", a rapporté la fédération régionale.

"Il s'agit d'attaques insidieuses d'un pseudo collectif qui ne représente pas nos organisations syndicales", a indiqué Pascal Gouin, directeur du CH d'Auxerre, contacté vendredi par APMnews.

La direction de l'hôpital icaunais a souhaité déposer une plainte, mais sa démarche "n'a pas été jugée recevable par la procureure de la République".

La CH d'Auxerre présentait un déficit cumulé de 26 millions d'euros (M€) en 2018, sur un budget de 165 M€.

Le CH d'Auxerre avait finalisé en février un plan de performance avec l'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté pour parvenir à un retour à l'équilibre financier à l'horizon 2023, mais cette première série de mesures n'a pas suffi à améliorer la situation financière de l'établissement.

Dans l'attente d'un passage devant le comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers (Copermo) en septembre 2020 (cf dépêche du 18/09/2019 à 08:45), la direction a annoncé qu'une rencontre aura lieu "prochainement" avec la direction générale de l'ARS pour finaliser un nouveau plan d'actions.

BRETAGNE: L'ARS Bretagne renouvelle l'autorisation de Smur territorial sur Quimper pour le Sud Finistère

RENNES - L'agence régionale de santé (ARS) Bretagne a renouvelé l'autorisation de structure mobile d'urgence et de réanimation (Smur) du centre hospitalier intercommunal de Cornouaille (Chic) pour les sites de Quimper, Concarneau et Douarnenez (Finistère), selon une décision du directeur général, Stéphane Mulliez, publiée vendredi au recueil des actes administratifs de la préfecture de Bretagne.

Cette décision maintient la situation en l'état. Depuis l'été 2018, les Smur de Concarneau et Douarnenez ont été fermés la nuit par manque d'effectifs. En mars, après une mission confiée au Pr Gilles Potel du CHU de Nantes, au titre de membre de la Société française de médecine d'urgence (Sfmu), l'ARS avait confirmé cette fermeture la nuit dans l'attente d'une démographie médicale plus favorable (cf dépêche du 29/03/2019 à 14:38).

Les élus locaux de Concarneau et Douarnenez réclament de retrouver des lignes autonomes mais l'ARS maintient la préférence pour une approche territoriale comme recommandé par le Pr Potel.

"Ce renouvellement est conditionné à la mise en œuvre effective de la mutualisation de la ressource médicale entre Smur et structure d'urgence de Douarnenez, de la mobilisation de médecins non urgentistes et d'une équipe territoriale d'urgentistes", précise la décision.

"Si l'activité des Smur de Concarneau et de Douarnenez connaît un certain nombre de dysfonctionnements, en partie imputable à des difficultés de recrutements médicaux, le Chic s'est engagé à mettre en place à court terme un certain nombre de mesures susceptibles d'y pallier, notamment la constitution d'une équipe territoriale d'urgentistes ainsi que la mutualisation de la ressource médicale entre Smur et structure d'urgence de Douarnenez formalisée dans une convention relative à la participation des Smur du territoire à l'activité des services d'urgences des établissements de l'Union hospitalière de Cornouaille".

/san-cb-gl-sl/sl/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.