Actualités de l'Urgence - APM

12/06 2019
Retour

PACA: LE PRÉSIDENT DE RÉGION PROPOSE UN SOUTIEN DE 6 MILLIONS D'EUROS EN FAVEUR DES URGENCES

MARSEILLE, 12 juin 2019 (APMnews) - Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), Renaud Muselier, a proposé de consacrer 6 millions d'euros pour répondre à la crise des urgences à travers trois propositions, a annoncé mardi le conseil régional dans un communiqué.

Ces propositions ont été adressées à la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, ainsi qu'à l'agence régionale de santé (ARS) Paca, est-il indiqué.

Dans sa première proposition, Renaud Muselier explique vouloir s'engager à soutenir en Paca le financement des "maisons médicales de garde, adossées aux urgences, afin d'accélérer le désengorgement des services d'urgence". La "'bobologie' doit pouvoir être traitée ailleurs, et ces maisons de garde pourront nettement y contribuer", soutient-il.

La deuxième proposition prévoit de "consacrer des moyens conséquents à la formation d'infirmières et d'infirmiers de pratique avancée". Ces moyens doivent "renforcer les services d'urgence des territoires".

Dans sa troisième proposition, le président de région s'engage "à déployer une enveloppe spécifique en faveur des infrastructures d'urgence régionales" afin "d'accompagner les établissements publics dans la restructuration de leurs sites", notamment en ce qui concerne "les salles d'attente".

"Même si cela sort des compétences de la collectivité, j'ai donc décidé de m'engager en formulant [ces] trois propositions", déclare Renaud Muselier qui propose un "budget global de 6 millions d'euros" pour les financer.

Cette annonce intervient au moment où près d'une centaine de services d'urgence sont en grève, selon le collectif Inter-urgences, pour dénoncer les conditions de travail (cf dépêche du 11/06/2019 à 18:41 et dépêche du 06/06/2019 à 19:43).

"Je suis un médecin urgentiste de formation, et je ne peux pas rester insensible à ce que signifie ce grand mouvement national. D’abord, il nous montre que la situation dans les urgences n’est plus tenable: manque de moyens, engorgement perpétuel, violences sur les soignants comme sur les personnels administratifs… ça ne peut plus durer !", écrit le président de région.

De plus, "la crise des urgences est une crise de l’hôpital public! Ceux qui connaissent la vie hospitalière savent que les urgences sont la porte d’entrée et la vitrine de tout le reste. Et si les urgences vont si mal, c’est parce que nos hôpitaux subissent de plein fouet les défaillances de notre système de santé. Avec mon vice-président Georges Leonetti, nous faisons le choix d’agir", ajoute-t-il.

La région Paca compte "plus de 50 services d’urgence en activité, 30 Smur, pour près de 2 millions de passages" chaque année, est-il précisé dans le communiqué.

syl/nc/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.