Actualités de l'Urgence - APM

15/03 2019
Retour

PLUS DE 6.700 ACCOUCHEMENTS EXTRAHOSPITALIERS ENTRE 2012 ET 2014 EN FRANCE

NANCY, 15 mars 2019 (APMnews) - Plus de 6.700 accouchements extrahospitaliers ont eu lieu en France entre 2012 et 2014, lesquels sont associés à un surrisque de mortalité maternelle et néonatale, selon une étude présentée jeudi aux journées Emois (Evaluation, management, organisation, information, santé) à Nancy.

Evelyne Combier du CHU de Dijon et ses collègues ont analysé la fréquence des accouchements extrahospitaliers en France (accouchements à domicile ou inopinés non programmés), ainsi que de certains de leurs facteurs de risque et les risques associés, à partir des données du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) -ces accouchements, bien qu'ayant lieu en dehors de l'hôpital, entraînant une prise en charge hospitalière des mères et des enfants.

De 2012 à 2014, ils ont identifié 6.733 accouchements extrahospitaliers, soit 3 pour 1.000 accouchements, selon le résumé de la communication. Le nombre de ces accouchements était de 2.104 en 2012, 2.300 en 2013 et 2.329 en 2014, selon les chiffres présentés au congrès.

Les femmes concernées étaient plus âgées et plus éloignées de la maternité la plus proche que celles ayant accouché dans une structure hospitalière, et résidaient dans un environnement plus défavorisé et plus rural.

Les accouchements extrahospitaliers étaient associés à un risque significativement augmenté d'un facteur 13,4 de décès maternel, d'un facteur 3,3 de bébé mort-né, et de 90% de décès néonatal.

Le risque d'hospitalisation néonatale était significativement augmenté de 20% pour ces accouchements, le risque d'hypothermie du nouveau-né d'un facteur 5,9 et le risque de polyglobulie du nouveau-né d'un facteur 4,8.

Les auteurs soulignent que comme dans d'autres pays, "la fréquence des accouchements extrahospitaliers a augmenté sur la période d'étude, dans des contextes de réorganisation des soins périnatals et d'augmentation des accouchements planifiés à domicile".

Ces accouchements "entraînent des prises en charge spécifiques et sont associés à une augmentation de la mortalité, chez les mères comme chez les nouveau-nés", notent-ils.

Ils appellent ainsi les décideurs à "mieux prendre en compte les facteurs de risque associés aux accouchements extrahospitaliers, par exemple en développant les prises en charge anténatales lorsque c'est possible, afin d'en limiter la fréquence, et en encourageant la formation des équipes d'urgences".

cd/ab/APMnews

Les données APM Santé sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l'encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l'accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM, APM Santé et le logo APM International, sont des marques d'APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d'APM, veuillez consulter le site Web public d'APM à l'adresse www.apmnews.com

Copyright © APM-Santé - Tous droits réservés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.